Taxation and Gender Equity : A Comparative Analysis of Direct and Indirect Taxes in Developing and Developed Countries

Couverture du livre Taxation and Gender Equity : A Comparative Analysis of Direct and Indirect Taxes in Developing and Developed Countries
Directeur(s) :
Caren Grown et Imraan Valodia
Maison(s) d’édition :
Routledge, CDRI
2010-06-10
ISBN :
9780415568227
352 pages
e-ISBN :
9781552504697

Les questions d’équité retiennent de nouveau l’attention des universitaires et des analystes des politiques s’intéressant à la fiscalité. Ce livre constitue un apport considérable à cette nouvelle prise de conscience en soulignant le rôle déterminant que l’appartenance à un sexe, à l’instar d’autres stratifications sociales telles que la race et le revenu, joue bien souvent dans l’impact de la fiscalité sur le bien-être.
Richard Bird, Université de Toronto, Canada

Cet ouvrage est le tout premier à examiner de façon systématique les dimensions sexospécifiques des systèmes fiscaux de sept pays en développement et d’un pays développé. Le cadre conceptuel qu’il utilise devrait être un outil dont se serviront les spécialistes des politiques, le personnel des organismes bailleurs de fonds et les spécialistes des sexospécificités pendant de nombreuses années.
Manuel F. Montes, Division de l’analyse des politiques de développement, DAESNU, États-Unis

Ce livre très original s’impose pour quiconque est concerné par l’égalité dans le domaine fiscal. Il fournit un cadre conceptuel puissant qui va au-delà de la comparaison entre les ménages dirigés par un homme et ceux dirigés par une femme et présente des constatations empiriques détaillées sur les dimensions sexospécifiques de la fiscalité directe et indirecte.
Diane Elson, Centre for Research in Economic Sociology and Innovation, Université de l’Essex, et présidente du Women’s Budget Group, Royaume-Uni

De par le monde, on se préoccupe de la partialité d’un grand nombre de codes fiscaux à l’égard des femmes et du fait que les réformes fiscales contemporaines ont tendance à accroître le fardeau fiscal des femmes les plus pauvres sans toutefois réussir à produire suffisamment de recettes pour financer les programmes nécessaires à l’amélioration de la condition de ces femmes. Les taxes et impôts étant la source primaire des recettes des gouvernements, il est essentiel de comprendre la nature et la teneur de la fiscalité et des réformes fiscales en cours si l’on veut réduire la pauvreté, veiller à ce que les recettes suffisent à couvrir les dépenses publiques et assurer la justice sociale. Cet ouvrage fait état de travaux de recherche originaux sur les dimensions sexospécifiques de l’impôt sur le revenu des particuliers et des taxes d’accise à valeur ajoutée et des taxes sur les carburants en Afrique du Sud, en Argentine, au Ghana, en Inde, au Maroc, au Mexique, en Ouganda et au Royaume-Uni. Il intéressera les étudiants des cycles supérieurs et les chercheurs dans les domaines des finances publiques, de l’économie internationale, des études du développement, des études féministes et des relations internationales, entre autres disciplines.

Les directeurs

Caren Grown économiste en résidence à l’American University, à Washington, aux États-Unis.

Imraan Valodia est professeur agrégé à la School of Development Studies de l’Université du KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud.