South-South Collaboration in Health Biotechnology : Growing Partnerships amongst Developing Countries

Couverture du livre South-South Collaboration in Health Biotechnology
Directeur(s) :
Halla Thorsteinsdóttir
Maison(s) d’édition :
Academic Foundation, CRDI
2012-10-01
ISBN :
9788171889099
296 pages
e-ISBN :
9781552505359

Ce livre dresse un portrait détaillé du contexte dans lequel s’inscrit la collaboration Sud-Sud dans le domaine de la biotechnologie de la santé. Plus particulièrement, il jette un éclairage révélateur sur les facteurs qui orientent les échanges et les partenariats scientifiques efficaces.

Parmi les grandes constatations, il y a lieu de mentionner que la collaboration Sud-Sud des chercheurs oeuvrant dans le domaine de la biotechnologie de la santé est modeste, mais augmente lentement, tandis que les entreprises semblent collaborer davantage. La collaboration a contribué au renforcement des capacités d’un nombre croissant de pays en développement au chapitre de la recherche, de la fabrication et de l’innovation et a par conséquent amoindri l’écart entre les pays. Cette collaboration, fortement axée sur des besoins communs en matière de santé, a rendu les produits et les services de santé plus accessibles et plus abordables. Les gouvernements et les organisations non gouvernementales (ONG) sont également parvenus à resserrer les liens entre les chercheurs en mettant en place des programmes et en prolongeant le financement destiné à la collaboration. Néanmoins, les ressources qui y sont réservées ne sont toujours pas suffisantes.

Les auteurs invitent les gouvernements des pays industrialisés, les organisations internationales et les organismes philanthropiques à faire la promotion de la collaboration Sud-Sud en tant que moyen permettant d’accroître le développement et de favoriser la santé mondiale.

Le directeur

Halla Thorsteindóttir est professeure agrégée à la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto, au Canada. Elle a reçu le Prix pour nouveau chercheur principal Maud Menten de l’Institut de génétique des IRSC en 2005-2006 et une bourse de nouveau chercheur principal des IRSC pour la période allant de 2007 à 2012.