Social and Gender Analysis in Natural Resource Management: Learning Studies and Lessons from Asia

Couverture du livre Social and Gender Analysis in Natural Resource Management: Learning Studies and Lessons from Asia
Auteur(s) :
Ronnie Vernooy
Maison(s) d’édition :
Sage India, CAP, CRDI
2006-01-01
ISBN :
0761934634
250 pages
e-ISBN :
155250218X

Les sociétés d’Asie sont complexes et soumises à des changements rapides. Les notions de sexe, de classe sociale, de caste, d’appartenance ethnique et d’âge sont primordiales pour comprendre les rapports de pouvoir et les processus de prise de décision concernant l’accès aux ressources naturelles, leur utilisation et leur gestion. Une compréhension véritable des différences sociales est nécessaire pour déterminer qui participe, et de quelle manière, aux interventions, projets, programmes et politiques de développement, et aussi qui en bénéficie et comment.

Cet ouvrage décrit les mesures prises par les chercheurs pour appliquer l'analyse sociale et sexospécifique (incorporant les éléments liés à la classe sociale, à la caste et à l’appartenance ethnique) dans leur travail de tous les jours. On y présente des expériences d'apprentissage et les  résultats de travaux scientifiques menés dans les milieux universitaires et non universitaires de même que par diverses institutions de recherche. On y traite d’un certain nombre de questions concernant la gestion des ressources naturelles, dont la préservation de la biodiversité, l’amélioration des productions culturales et animales et le développement viable des parcours. Ces études riches d’enseignements – provenant de la Chine, de l’Inde, de la Mongolie, du Népal et du Viet Nam – illustrent les défis, les possibilités, les succès et les déceptions vécus et mettent en relief les diverses méthodes employées et adaptées à différents contextes de l’Asie du Sud et du Sud-Est. L’ouvrage se termine par une analyse comparative des études qui fait ressortir les problèmes et les défis communs.  

L'auteur

Ronnie Vernooy est spécialiste de programmes principal au Centre de recherches pour le développement international, à Ottawa, au Canada. Titulaire d’un doctorat en sociologie du développement rural obtenu de l’Université de Wageningen, aux Pays-Bas, il est au CRDI depuis 1992. Il s’intéresse tout particulièrement à l’organisation et à l’expérimentation agricoles, à la gestion des ressources naturelles, à l’agrobiodiversité, aux méthodes de recherche-action participative, ainsi qu’au suivi et à l’évaluation des projets de recherche. Ses travaux en cours portent sur l’Asie du Sud-Est, l’Amérique centrale et Cuba. Il a signé ou dirigé la préparation de nombreuses publications, parmi lesquelles Les semences du monde : l’amélioration participative des plantes (CRDI, 2003).

中文版:PDF


 

Édition mongol: Ouvrir le PDF