S’intégrer pour s'enrichir : Intégration régionale et réduction de la pauvreté

Couverture du livre S'intégrer pour s'enrichir
Directeur(s) :
Elias T. Ayuk et Samuel T. Kaboré
Maison(s) d’édition :
Springer, CRDI
2012-06-02
ISBN :
9781461412335
307 pages
e-ISBN :
9781552505410

L’intégration régionale comme premier pas vers l’accès au marché mondial ? Puisque la libéralisation des échanges a pour effet de réduire les recettes tirées des droits de douane et des taxes, il s’ensuit une diminution des ressources nécessaires aux investissements publics. Les pays moins développés sont donc actuellement encouragés à mettre d’abord l’accent sur l’intégration régionale avant de rechercher l’accès au marché mondial.

Cet ouvrage, qui aborde les questions liées à l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest, présente des données empiriques sur les efforts entrepris par les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) pour la convergence de leurs économies. Il examine également comment ces efforts influent sur la réduction de la pauvreté dans les pays de l’UEMOA.

Les directeurs

Elias T. Ayuk est directeur de l’Institut des ressources naturelles en Afrique de l’Université des Nations Unies à Accra, au Ghana; précédemment, il a été spécialiste de programme principal au Centre de recherches pour le développement international.

Samuel T. Kaboré est enseignant-chercheur à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion de l’Université de Ouagadougou, au Burkina Faso.