The Media and the Rwanda Genocide

Couverture du livre The Media and the Rwanda Genocide
Directeur(s) :
Allan Thompson
Maison(s) d’édition :
Pluto Press, Fountain Publishers, CRDI
2007-01-20
ISBN :
0745326250
480 pages
e-ISBN :
1552503380

Les médias ont joué un rôle crucial dans le génocide de 1994 au Rwanda : les médias locaux ont intensifié les massacres, tandis que les médias internationaux ont soit ignoré les événements, soit amplement sous-estimé leur gravité.

Pour la première fois, un livre se penche sur les deux côtés de cette équation médiatique. L’ouvrage examine, d’une part, comment les radios et la presse écrite locales ont été utilisées pour attiser la haine et encourager des voisins à se retourner les uns contre les autres. De l’autre, il présente une critique de la couverture que les médias internationaux ont faite des horribles massacres perpétrés au Rwanda. Ce livre, qui réunit des textes de reporters et de commentateurs du Rwanda, de journalistes occidentaux réputés et d'éminents théoriciens des médias, est le seul à cerner la responsabilité des médias et à en établir l'ampleur. Il examine également les délibérations du Tribunal pénal international pour le Rwanda sur le rôle des médias dans le génocide.

Ce livre est un compte rendu renversant de l’influence dangereuse que les médias peuvent exercer lorsqu’ils servent d'outil politique ou lorsque les organes de presse et les journalistes abdiquent leurs responsabilités. Les auteurs formulent des suggestions pour l’avenir en indiquant comment éviter la censure et la propagande et en plaidant en faveur d’une nouvelle responsabilité pour les médias, celle de rendre compte. L’ouvrage comprend une déclaration de Kofi Annan et un texte du sénateur Roméo Dallaire.

Le directeur

Allan Thompson est professeur de journalisme à l’Université Carleton d’Ottawa, au Canada, et chroniqueur au Toronto Star, le quotidien ayant le tirage le plus important au Canada. Après avoir travaillé comme reporter à ce journal pendant 17 ans, M. Thompson a accepté un poste de professeur à l'Université Carleton en 2003, et il dirige aujourd’hui la Rwanda Initiative, qui vise à renforcer les capacités des médias au Rwanda.