L’inégalité des sexes et la révolution de l'information en Afrique

Couverture du livre L’inégalité des sexes et la révolution de l'information en Afrique
Directeur(s) :
Eva M. Rathgeber et Edith Ofwona Adera
Maison(s) d’édition :
CRDI
2002-01-01
ISBN :
Épuisé
280 pages
e-ISBN :
9781552503614

Unanimement dans le monde, on reconnaît l'information comme la cheville ouvrière du développement durable et équitable. En Afrique cependant, plus particulièrement pour les femmes vivant en milieu rural, l'accès à l'information est limité. Les nouvelles technologies de l'information et des télécommunications (TIC), axées pour la plupart sur Internet, offrent la chance d'éliminer ce déséquilibre.

Les essais de ce livre portent sur l'incidence actuelle et possible de l'explosion des TIC en Afrique. Ils se penchent principalement sur les problèmes liés à l'inégalité des sexes et analysent la mesure dans laquelle les besoins et les voeux des femmes sont comblés. Les auteures insistent sur la nécessité de satisfaire le besoin d'information en l'appliquant directement au contexte des femmes en milieu rural, que ce soit dans les domaines de l'agriculture, de la santé, de la micro-entreprise ou de l'éducation. Selon elles, les femmes ne doivent pas se contenter d'assister passivement à l'expansion des TIC en Afrique. Elles doivent également prendre des décisions et jouer un rôle de premier plan dans l'exploitation des nouvelles TIC pour accélérer le développement économique, social et politique du continent africain.

Les directeurs

Eva M. Rathgeber est la directrice régionale du CRDI en Afrique orientale et australe. Elle compte plus de vingt années d'expérience en Afrique, en plus de détenir un doctorat en sociologie de l'éducation. Elle a beaucoup écrit sur les questions liées au développement africain, notamment sous les angles de l'éducation, des politiques en matière de sciences et de technologies, de l'agriculture et de la santé. C'est à elle que reviennent la mise sur pied et la direction du premier programme du CRDI touchant l'égalité des sexes et le développement. Mme Rathgeber travaille depuis plusieurs années en étroite collaboration avec des chercheurs de partout en Afrique spécialisés dans les questions liées à la problématique hommes-femmes. Parmi ses publications récentes figure Water Management in Africa and the Middle East: Challenges and Opportunities (en corédaction avec E. Rached et D.B. Brooks, CRDI, 1996).

Edith Ofwona Adera possède une maîtrise en économie agricole de l'Université de Nairobi. Avant de se joindre au CRDI, Mme Adera a travaillé pour le ministère kenyan de l'Agriculture, s'occupant de la planification et de l'évaluation de divers projets de développement. Elle poursuit les mêmes travaux au service du CRDI, où elles s'attardent plus particulièrement aux technologies de l'information et des télécommunications ainsi qu'au développement communautaire.