Les dynamiques transfrontalières en Afrique de l'Ouest : Analyse des potentiels de trois « pays frontières » en Afrique de l’Ouest

Couverture du livre Les dynamiques transfrontalières en Afrique de l'Ouest : Analyse des potentiels de trois « pays frontières » en Afrique de l’Ouest
Directeur(s) :
Enda Diapol
Maison(s) d’édition :
Karthala, CRDI
2007-06-01
ISBN :
9782845868755
224 pages
e-ISBN :
9781552503560

L’intégration économique, politique et sociale de l’Afrique de l’Ouest est reconnue comme un enjeu majeur de développement. Elle se trouve désormais au coeur des agendas politiques de la sous-région. Si des avancées majeures ont pu être enregistrées au niveau institutionnel, celles-ci peinent à se traduire dans les comportements et les pratiques au niveau local. L’impulsion décisive que devrait connaître le processus d’intégration régionale achoppe donc sur la déconnexion entre les progrès institutionnels réalisés et la réalité vécue quotidiennement par les populations.

Et si l’intégration régionale n’était pas seulement l’affaire des décideurs politiques et des appareils administratifs, pas simplement une histoire de traités, de conventions et de réglementations ? L’expérience révèle en effet l’existence de puissantes dynamiques d’intégration « par le bas » qui, de fait, connectent et articulent par delà les frontières les territoires, les hommes et les activités. Spontanément mises en oeuvre par des réseaux de solidarité communautaire ou religieuse, ces dynamiques sont le fait de mouvements migratoires, productifs et commerciaux. Elles sont particulièrement manifestes au sein d’espaces partagés entre plusieurs constructions nationales qui constituent de véritables « zones naturelles d’intégration » ou « pays frontières ».

Quel est le potentiel de ces espaces ? Dans quelle mesure une meilleure prise en compte de ces dynamiques « par le bas » dans les agendas des États, des institutions communautaires et des partenaires au développement, serait-elle susceptible d’accélérer le processus d’intégration régionale ? Jusqu’à quel point le commerce transfrontalier, qui se développe sur des registres aussi bien légaux qu’illégaux, peut il se transformer en un puissant vecteur d’intégration ?

Autant de questions pour lesquelles Enda Diapol et ses partenaires proposent des clés de lecture pour une meilleure compréhension des dynamiques qui structurent les espaces transfrontaliers en Afrique de l’Ouest. Un ouvrage entre recherche et action pour nourrir le débat autour de pistes concrètes d’appui à la coopération transfrontalière et replacer les peuples d’Afrique de l’Ouest au coeur du processus d’intégration en cours.

Le directeur

Enda Diapol est l’une des équipes constitutives de l’organisation internationale Environnement et Développement du Tiers Monde (Enda Tiers Monde). Enda Diapol est membre cofondateur, avec le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO / OCDE) et la Direction Nationale des Frontières du Mali (DNF), de l’initiative Frontières et Intégrations en Afrique de l’Ouest, plus connue sous son acronyme anglais WABI (West African Borders and Integration). ​