Land & Development in Latin America : Issues and Openings for Policy Research

Couverture du livre Land & Development in Latin America: Issues and Openings for Policy Research
Auteur(s) :
Stephen Baranyi, Carmen Diana Deere, et Manuel Morales
Maison(s) d’édition :
L'Institut Nord-Sud, CRDI
2004-01-01
ISBN :
1896770673
96 pages
e-ISBN :
1552501531

L’Amérique latine s’achemine-t-elle vers une nouvelle génération de réformes agraires favorables aux pauvres ? Quelles sont les possibilités et les contraintes réelles en ce qui concerne les politiques aux niveaux local, national et international ? Quel rôle joue la recherche et quel rôle pourrait-elle jouer dans le suivi des efforts déployés et pour mettre au jour des choix en ce qui concerne les politiques ? Selon les auteurs, l’Amérique latine n’est sans doute pas prête à changer radicalement les politiques foncières et l’administration des terres, et on y observe des tendances inquiétantes autant que quantité d’initiatives en la matière. Les chercheurs ont un rôle crucial à jouer pour ce qui est d’éclairer les choix possibles et d’en surveiller les incidences. L’ouvrage cerne quatre séries de questions que de nouvelles recherches permettraient d’éclaircir :

  • repérer les effets des réformes axées sur le marché, dont la délivrance de titres de propriété individuels et les organismes de crédit foncier, en particulier sur les pauvres, les femmes et les groupes autochtones;
  • réexaminer les résultats des réformes antérieures qui visaient à redistribuer les terres et cerner les innovations mises de l’avant dans des pays comme le Brésil;
  • examiner les efforts destinés à relier les initiatives locales et nationales en matière de politique foncière dans des domaines comme la délivrance de titres, le crédit, la fiscalité et l’exploitation durable des terres;
  • réexaminer les relations réciproques entre politique foncière et conflits au sujet des terres en évaluant, par exemple, l’incidence des principales politiques foncières sur les conflits.

Les auteurs expliquent aussi en quoi ces axes de recherche pourraient alimenter le débat dans des pays comme la Bolivie, le Brésil et le Guatemala, ainsi qu’à l’échelle régionale et mondiale. Ce livre intéressera toute personne qui travaille dans le domaine du développement rural ou celui de la politique foncière ou encore qui oeuvre à l’égalité des sexes.

Les auteurs

Stephen Baranyi est chercheur principal spécialisé en prévention des conflits à l’Institut Nord-Sud, à Ottawa, au Canada.

Carmen Diana Deere est professeur d’économie alimentaire et d’économie des ressources et directrice du Center for Latin American Studies à l’université de la Floride, aux États-Unis.

Manuel Morales est directeur général d’ECOLEX Corporation, une organisation non gouvernementale qui a son siège à Quito, en Équateur.

 

Edición español: Descargar PDF