LA CARTOGRAPHIE DES INCIDENCES Intégrer l'apprentissage et la réflexion dans les programmes de développement

Auteur(s) :
Sarah Earl, Fred Carden, et Terry Smutylo
Éditeur :
CRDI
2001-12-31
ISBN:
0-88936-962-3
140 pgs.
e-ISBN:
1-55250-022-5
« La cartographie des incidences offre un guide essentiel pour quiconque veut tracer une carte pour une évaluation mais aussi pour ceux qui veulent apprendre et accroître l'efficience. Elle montre en outre qu'il est tout aussi important et vital de demeurer attentif tout au long du périple que d'atteindre sa destination. »
Michael Quinn Patton

De plus en plus, on attend des organismes de développement qu’ils démontrent que leurs programmes résultent en des modifications significatives et durables du bien-être des bénéficiaires auxquels ces programmes s’adressent. Cependant, ces « impacts » sont souvent l’effet conjugué d’événements dont aucun organisme ou groupe d’organismes ne peut vraiment revendiquer la paternité exclusive. L’évaluation des impacts en terme de développement est donc problématique et de nombreux organismes s’escriment encore à mesurer des résultats qui vont bien au-delà de la sphère d’influence de leurs programmes.

 
La cartographie des incidences part du principe que le développement est avant tout une question de rapports humains et de rapports entre les gens et leur milieu. L’originalité de cette approche tient au fait que, au lieu d’évaluer les produits d’un programme, elle s’intéresse en priorité aux modifications des comportements, des rapports, des agissements et des activités des personnes, des groupes et des organismes avec lesquels le programme travaille directement. Ce faisant, La cartographie des incidences dissipe un grand nombre des mythes qui entourent la mesure des impacts. Elle aidera un programme à préciser les intervenants qu’il vise, les changements qu’il escompte, les stratégies qu’il adopte et, de ce fait, à être plus efficace en terme des résultats qu’il obtient.
 
Cette publication explique les diverses étapes de la méthode de cartographie des incidences et offre des renseignements détaillés pour la conception et l’animation d’ateliers. Elle contient de nombreux exemples et fiches de travail.
 
LES AUTEURS
 
Sarah Earl a une maîtrise en politique russe et développement de l’Université Carleton et une maîtrise en histoire russe de l’Université de Toronto. Elle a fait des recherches et travaillé en Europe de l’Est et dans l’ancienne Union soviétique et travaille depuis 1998 pour la Section de l’évaluation du CRDI.
 
Fred Carden a un doctorat de l’Université de Montréal et une maîtrise en études environnementales de l’Université York. Il a enseigné et fait de la recherche à l’Université York, au Collège coopératif de Tanzanie, à l’Institut de technologie de Bandung en Indonésie et à l’Université d’Indonésie. Il est co-auteur de Améliorer la performance organisationnelle (CRDI, 1999) et spécialiste principal de programme à la Section de l’évaluation du CRDI.
 
Terry Smutylo est directeur de la Section de l’évaluation depuis sa création en 1992. Il a une maîtrise en études africaines de l’Université du Ghana et un diplôme de premier cycle en sociologie de l’Université de Toronto. Il a beaucoup travaillé dans les pays en développement et a exécuté des évaluations, offert des activités de formation en évaluation et animé des ateliers au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Edición español: Descargar PDF

 

النسخة العربية : تحميل الملف


ฉบับภาษาไทย:ดาวน์โหลดไฟล์ PDF