Interdépendance, déséquilibre et croissance : Réflexion sur l'économie politique des relations Nord-Sud au tournant du siècle

Couverture du livre Interdépendance, déséquilibre et croissance : Réflexion sur l'économie politique des relations Nord-Sud au tournant du siècle
Auteur(s) :
John Loxley
Maison(s) d’édition :
CRDI
1999-01-01
ISBN :
Épuisé
250 pages
e-ISBN :
9781552504222

La mondialisation a eu de profonds effets sur les relations Nord–Sud, mais son degré d'influence a varié selon les régions et les pays. On a également exagéré l'ampleur du phénomène. Seuls quelques pays appartenant largement à l'Asie du Sud-Est ont joui d'une croissance rapide reposant sur l'exportation de produits manufacturés. Les courants internationaux de capitaux privés ont favorisé une poignée de pays. Les pays les plus pauvres se sont lourdement appuyés sur les emprunts publics et l'aide internationale. Les problèmes d'endettement ont mené à la propagation des programmes d'ajustement structurel avec des résultats ambigus.

Dans cet ouvrage, nous examinerons quatre faits contemporains susceptibles d'influer dans une large mesure sur les relations Nord–Sud, à savoir les tentatives de liquider les déficits budgétaire et extérieur américains, l'apparition de trois blocs commerciaux régionaux, l'application des accords de l'Uruguay Round et l'effondrement de l'Union soviétique et de ses pays satellites. Nous nous attacherons enfin à des orientations de développement qui ne sont pas axées sur la croissance — et qui souvent viennent du Sud — et évaluerons leur incidence possible sur les relations Nord–Sud.

L'auteur

John Loxley est professeur titulaire et directeur du département d'économique de la University of Manitoba à Winnipeg. Sa carrière distinguée a été jalonnée d'affectations à l'université de Makerere et à l'université de Dar es-Salaam en Tanzanie et auprès du gouvernement de ce même pays, de l'Ouganda, de Madagascar, du Mozambique et du Manitoba à titre de conseiller économique. Auteur de Debt and Disorder: External Financing for Development, il a aussi été coordonnateu rde l'exercice dit de l'alternative budgétaire au Canada.