Finance and Competitiveness in Developing Countries

Couverture du livre Finance and Competitiveness in Developing Countries
Directeur(s) :
José M. Fanell et Rohinton Medhora
Maison(s) d’édition :
Routledge, CRDI
2001-09-20
ISBN :
9780415459211
382 pages
e-ISBN :
1552502171

Comme l'ont démontré les événements récents dans le Sud-Est asiatique, la fragilité du secteur financier d'un pays peut avoir de graves répercussions macroéconomiques qui jouent sur sa capacité de fabrication, d'importation et d'exportation. Dans cet ouvrage, qui regroupe des études de cas et des exposés théoriques, on aborde cet enjeu vital en analysant l'interaction entre le commerce et le développement financier.

Se fondant sur des données financières détaillées sur le commerce et les entreprises, les auteurs démontrent, par exemple, que même si les liens entre le secteur financier et la compétitivité sont solides, ils ne sont pas uniformes entre les secteurs et les pays. Les auteurs analysent le lien entre le secteur financier et la compétitivité aux niveaux macroéconomique et sectoriel dans sept pays différents : Argentine, Brésil, Inde, Indonésie, Philippines, Afrique du Sud et Tunisie. Ils se penchent sur les enjeux clés internationaux comme les preuves de l'impact de la variabilité du taux de change sur le commerce, les tendances des prêts bancaires, ainsi que l'ouverture du commerce et le développement.

Les directeurs

José María Fanelli est actuellement professeur principal de macroéconomie à l'Université de Buenos Aires. Depuis 1994, M. Fanelli a aussi été chercheur principal au Centre pour l'étude de l'État et de la Société (CEDES) ainsi qu'au Conseil national de recherches (CONICET) à Buenos Aires.

Rohinton Medhora est vice-président, Programmes, au Centre de recherches pour le développement international du Canada. Il a publi. principalement sur l'intégration monétaire et les banques centrales. Il est titulaire d'un doctorat en économie de l'Université de Toronto.​