Economic Liberalization and Political Violence : Utopia or Dystopia ?

Couverture du livre Economic Liberalization and Political Violence : Utopia or Dystopia ?
Directeur(s) :
Francisco Gutiérrez et Gerd Schönwälder
Maison(s) d’édition :
Pluto Press, CRDI
2010-08-06
ISBN :
9780745330631
360 pages
e-ISBN :
9781552504826

Un ouvrage essentiel pour quiconque souhaite comprendre les conflits et le développement au XXIe siècle.
James Putzel, Crisis States Research Centre, London School of Economics

Alors que certains voient en la mondialisation un outil de propagation de la paix et de la prospérité, d’autres y voient plutôt un présage de conflits et de guerre. Ce livre remet en question les deux points de vue.

En ramenant le concept de mondialisation à la notion plus maniable de « néolibéralisme », l’ouvrage étudie ses effets sur les conflits violents et les guerres. Au moyen d’études qualitatives menées en Amérique latine (Colombie, Pérou, Salvador et Guatemala) et en Afrique subsaharienne (Côte d’Ivoire, Soudan et Ouganda), les divers auteurs démontrent que le passage à des politiques néolibérales a produit des résultats très divergents dans les différents contextes.

Ce livre montre que le néolibéralisme peut contribuer aussi bien à la cessation d’un conflit violent qu’à l’apparition de nouvelles formes criminelles de violence. Il sera très utile aux étudiants en économie politique, en études du développement et en relations internationales.

Les directeurs

Francisco Gutiérrez est chercheur à l’Instituto de Estudios Políticos y Relaciones Internacionales de l’Universidad Nacional de Colombia.

Gerd Schönwälder est directeur du Groupe des politiques et de la planification au CRDI, où il a été auparavant chef du programme Paix, conflits et développement.