DIGITAL POVERTY Latin American and Caribbean Perspectives

Rédacteur(s):
Hernan Galperin et Judith Mariscal
Éditeur :
Practical Action Publishing, CRDI
2006-12-31
ISBN:
978-1-85339-663-2
104,350 pgs.
e-ISBN:
978-1-55250-342-3

Ce livre examine le problème de l’accès insuffisant aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et le besoin d’établir des politiques de TIC favorables aux pauvres et adaptées au contexte de l’Amérique latine et des Caraïbes. Les auteurs montrent à quel point les réformes du marché ont négligé de faire en sorte que les avantages de la société de l’information se répandent par-delà les nombreux clivages sociaux et économiques qui caractérisent la région.

Les auteurs expliquent et appuient la formulation d’une nouvelle façon d’aborder l’accès aux TIC et élaborent un cadre analytique permettant d’évaluer les variables essentielles que comporte l’adoption efficace des TIC dans les pays en développement. Selon la recherche, la réforme des politiques devrait faire fond sur les réalisations amenées par les efforts de libéralisation du marché dans la région, mais également tenir compte des réalités de la « pauvreté numérique » – un concept qui capte les dimensions multiples de l’accès inadéquat des particuliers et des organismes aux TIC, ainsi que les obstacles qui empêchent l’emploi productif de ces dernières.
Il s’agit de la première publication du Dialogue régional sur la société de l’information (DIRSI), un réseau d’éminents chercheurs soucieux de diffuser les connaissances qui confortent la participation des populations marginalisées d’Amérique latine et des Caraïbes grâce aux TIC. Le livre s’adresse à tous ceux qui s’intéressent aux TIC et aux politiques et pratiques du développement international.
 
Hernan Galperin est professeur adjoint à l’Annenberg School for Communication de l’Université de la Californie du Sud (États Unis) et associé de recherche à l’Universidad de San Andrés (Argentine). Il est affilié également au Stanhope Centre for Communications Policy Research (Royaume-Uni) et au Centro Edelstein de Pesquisas Sociais (Brésil). Ses travaux de recherche et son enseignement portent notamment sur la gouvernance internationale et l’impact des nouvelles TIC.
 
Judith Mariscal a une vaste expérience de recherche dans le domaine des TIC axées sur les politiques publiques et les questions réglementaires. Elle est actuellement professeure au Département d’administration publique du Centro de Investigación y Docencia Económicas (CIDE), une institution de recherche et d’enseignement indépendante basée à Mexico. Elle est l’auteure de nombreux articles consacrés aux politiques et à la réglementation des télécommunications et du livre intitulé Unfinished Business: Telecommunications Reform in Mexico (Praeger Press, 2002).