From Defence to Development : Redirecting Military Resources in South Africa

Couverture du livre From Defence to Development : Redirecting Military Resources in South Africa
Directeur(s) :
Jacklyn Cock et Penny Mckenzie
Maison(s) d’édition :
David Philip, CRDI
1998-01-01
ISBN :
Épuisé
234 pages
e-ISBN :
1552501515

"Chaque fusil fabriqué, chaque navire de guerre lancé, chaque fusée envoyée signifie, au bout du compte, un vol de ceux qui ont faim et qui manquent de nourriture, de ceux qui ont froid et qui manquent de vêtements."
— Dwight D. Eisenhower

On a déjà parlé du dividende de la paix mondiale - les excédents budgétaires qui devaient découler de la disparition du Rideau de fer et de la fin de la course aux armements. Au moment où les sociétés déchirées par la guerre au Moyen-Orient, en Amérique latine et dans certaines régions de l'Afrique qui trouvaient la paix et commençaient à édifier des sociétés démocratiques, les gouvernements étaient supposés utiliser l'argent consacré auparavant aux forces armées pour répondre aux besoins fondamentaux de la population. Que s'est-il passé ?

En Afrique du Sud, le processus est en cours depuis le début des années 90, mais il s'est révélé inégal et fragile et a produit des résultats contradictoires comme l'importance accrue accordée aux exportations d'armements et la montée du banditisme et de la criminalité. Dans From Defence to Development, les auteurs soutiennent que l'Afrique du Sud doit dépasser le concept étroit du processus et concentrer plutôt ses efforts sur le redéploiement des ressources militaires, tant humaines que matérielles, en faveur du développement durable et de la remise en état de l'environnement. Il faudrait à cette fin : redéfinir le concept de la sécurité afin de tenir compte des menaces à la paix causées par la pauvreté et la dislocation sociale; convertir l'industrie militaire à la production civile; réaffecter les dépenses militaires; redéployer les troupes et recycler les anciens combattants dans le cadre de projets de développement et pour la protection de l'environnement; et redistribuer les terres utilisées auparavant comme bases militaires.

À cette fin, il faut tenir un débat public détaillé sur les enjeux de la défense et de la sécurité et avoir davantage accès à l'information et à d'autres points de vue. C'est dans ce contexte que From Defence to Development cherche à apporter une contribution réelle et vivante.

Les directeurs

Jacklyn Cock est professeure de sociologie à l'Université de Witwatersrand, à Johannesburg, en Afrique du Sud. Elle est une des fondatrices du Groupe de surveillance de l'environnement (GEM) et chef du projet " Militarisation et écologie en Afrique australe ", subventionné par le CRDI.

Penny Mckenzie coordonne actuellement le projet " Défense et développement " pour le Groupe de surveillance de l'environnement (GEM, Afrique du Sud). Elle a aussi coordonné le projet " Militarisation et écologie en Afrique australe ", subventionné par le CRDI.