Connaissances indigènes et recherche : Un guide à l'intention des chercheurs

Couverture du livre Connaissances indigènes et recherche : Un guide à l'intention des chercheurs
Auteur(s) :
Louise Grenier
Maison(s) d’édition :
CRDI
1998-01-01
ISBN :
0889368651
134 pages
e-ISBN :
155250042X

L'expérience a montré que les efforts de développement qui ne tiennent pas compte des technologies locales, des systèmes locaux de connaissances et de l'environnement local n'atteignent généralement pas l'objectif visé. Il existe de nombreux exemples d'équipes de chercheurs parrainées par le monde occidental qui ne consultent pas adéquatement les populations indigènes, de sorte que les «progrès» accomplis ne tardent pas à se révéler peudurables ou, fait tragique, destructeurs. Fort heureusement, les choses évoluent peu à peu. Depuis le début des années 90, les connaissances indigènes ont fait l'objet de beaucoup de recherche et on dispose maintenant d'une profusion d'information sur le sujet. Toutefois, l'information est disparate et aucun guide vraiment complet n'existait jusqu'à présent.

Le présent guide met l'accent sur l'utilité que peuvent avoir avoir les connaissances indigènes aux fins de l'élaboration d'une stratégie de développement durable tenant compte du potentiel de l'environnement local ainsi que de l'expérience et de la sagesse de la population indigène. Reposant sur un vaste examen d'exemples concrets ainsi que sur la théorie et la pratique actuelles, l'ouvrage trace un portrait succinct mais complet de la recherche consacrée aux connaissances indigènes et à l'évaluation de ces dernières. Connaissances indigènes et recherche contribuera à améliorer la conception, l'exécution, la surveillance et l'évaluation de tout programme de recherche et intéressera tant les professionnels du développement chevronnés que les novices ou les étudiants qui font leurs premières armes en recherche.

L'auteur

Après avoir obtenu son diplôme en études environnementales de l'Université York, en 1990, Louise Grenier a travaillé dans le domaine de l'environnement et des connaissances indigènes. Elle a oeuvré tour à tour à l'université de l'Indonésie, à l'Institut de Technologie (Bandung, Indonésie), à l'UNESCO, à la coalition ING, au CRDI et au sein de l'équipe de transition de la Commission d'examen des répercussions du Nunavut. Elle y a notamment effectué des recherches, donné des conseils et fourni un soutien technique concernant l'intégration des connaissances indigènes dans le processus des évaluations environnementales. Elle est spécialisée dans la conception, la mise en oeuvre et la gestion d'activités de recherche et de formation portant sur l'équité, la durabilité et les saines pratiques de gestion environnementale.

 

Edición español: Descargar PDF