Zaman Talukder : L’autonomisation des femmes au moyen de la sécurité alimentaire

Image
ARO
Le programme Enhanced Homestead Food Production (EHFP) de l’organisme Helen Keller International bénéficie du soutien technique de Zaman Talukder, expert en agriculture, sécurité alimentaire et nutrition établi au Cambodge. Le travail de Zaman vise à intégrer l’aquaculture d’espèces diverses en Afrique et en Asie. En produisant de petits poissons indigènes pour la consommation domestique et de gros poissons pour la vente, l’aquaculture peut fournir des aliments riches en protéines aux ménages et produire des revenus. Ce projet a donné lieu à une discussion nationale au sujet la politique sur l’aquaculture du gouvernement du Cambodge. Voilà comment Zaman a commencé à s’intéresser à la recherche axée sur les politiques.

Il a commencé à travailler sur un modèle intégré de production alimentaire de subsistance, où il menait des essais randomisés afin de déterminer l’incidence des étangs domestiques sur la sécurité alimentaire des ménages, les revenus et la nutrition, surtout chez les femmes et les enfants. Les résultats d’évaluation définitive ont démontré que la productivité agricole avait augmenté et que moins de ménages avaient signalé manquer de nourriture. Les revenus plus élevés ont permis aux familles d’acheter plus d’aliments d’origine animale (p. ex., les oeufs) d’huile et de sel iodé. Cela a aussi permis aux familles de payer les dépenses scolaires des enfants. Dans l’ensemble, les moyens de subsistance se sont améliorés : la production alimentaire a augmenté, ainsi que la consommation de fruits et de légumes, la sécurité alimentaire s’est accrue et les revenus supplémentaires ont aidé les ménages à être moins vulnérables aux chocs extérieurs.

Fort de ces résultats, le ministère de l’Agriculture a préconisé l’ajout de la production alimentaire de subsistance à sa stratégie de sécurité alimentaire nationale et prévoit appliquer le modèle dans d’autres provinces.

L’organisme Hellen Keller International et l’Université de la Colombie-Britannique, de concert avec le ministère de l’Agriculture, des Forêts et des Pêches collaborent à la mise en œuvre d’un nouveau projet s’intitulant « Scale up of Homestead Food Production for improved household food security and nutrition in Cambodia » (renforcer la production alimentaire de subsistance afin d’améliorer la sécurité alimentaire des ménages et la nutrition au Cambodge). Le projet est financé par le CRDI et le gouvernement du Canada par l’entremise d’affaires étrangères, Commerce et Développement Canada. De 2015 à 2018, les chercheurs testeront et adopteront un modèle reproductible à grande échelle de production alimentaire de subsistance qui pourra être utilisé au Cambodge et ailleurs.

Le projet Amélioration de la nutrition au Cambodge au moyen de l’aquaculture et des jardins potagers domestiques est appuyé par le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale, un programme du CRDI entrepris avec le soutien financier du gouvernement du canada, par l’entremise d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada.

Pour de plus amples renseignements