Visite du Conseil des gouverneurs du CRDI en Afrique de l’Est

17 octobre 2017

En juillet dernier, des membres du Conseil des gouverneurs du CRDI se sont rendus en Afrique de l’Est pour rencontrer des bénéficiaires de subventions de recherche du Centre au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie.

Cette visite d’une durée d’une semaine, organisée par le Bureau régional de l’Afrique subsaharienne (BRAS) du Centre, s’est articulée autour de six thèmes qui ont été explorés au moyen de présentations, de visites sur le terrain, de tables rondes avec des partenaires du Centre, et de mini-expositions sur des projets axés sur l’agriculture:

  • création d’emplois pour les femmes et les jeunes au moyen de l’entrepreneuriat agricole;
  • développement des capacités des think tanks;
  • renforcement des systèmes de santé;
  • autonomisation économique des femmes;
  • adaptation aux changements climatiques et modélisation mathématique;
  • établissement de partenariats pour favoriser l’innovation.

La délégation du Conseil, formée de Mary Anne Chambers, Dominique Corti, Shainoor Khoja, Chandra Madramootoo, John McArthur et Barbara Trenholm, était accompagnée du président du CRDI, Jean Lebel, de la vice-présidente de la stratégie générale et des communications, Joanne Charette, du directeur régional du BRAS, Simon Carter, ainsi que de Kathryn Touré, Trent Hoole et Elizabeth Muriithi du CRDI.

Les délégués ont eu l’occasion d’interagir avec des membres des collectivités au cours de nombreuses visites sur le terrain en Ouganda. Au centre New Faces New Voices, ils ont rencontré de jeunes décrocheuses (de 16 à 30 ans) qui reçoivent une formation technique. Dans le district de Kawempe, les délégués ont rencontré des membres du groupe de femmes Ikamiro, qui gère avec succès des projets dans le cadre de l’initiative « Fermented food for life », laquelle aide également des jeunes à se lancer en affaires.

La délégation dans la communauté  La délégation à l'école féminine

La délégation avec les membres du Women's Group

Durant la visite, Jean Lebel et Molapo Qhobela, directeur général de la Fondation nationale de la recherche de l’Afrique du Sud, ont annoncé les projets retenus au Kenya et en Ouganda dans le cadre de la nouvelle initiative des chaires de recherche Canada-Afrique du Sud. La chaire de recherche du Kenya se concentrera sur l’utilisation de la nanotechnologie pour concevoir des matériaux permettant d’apporter des solutions aux problèmes environnementaux actuels. En Ouganda, une fois qu’elle aura été approuvée officiellement par le gouvernement, la chaire mènera des recherches sur les interactions entre l’humain et la faune ainsi que sur leur incidence sur la pauvreté dans les régions rurales des pays tropicaux.