Une technologie de pointe venue d'Asie modernise un secteur traditionnel

Image
Division des communications, CRDI
DES EFFETS DURABLES

Des innovateurs d’Asie soutenus par le CRDI ont mis au point des instruments micro-informatiques à faible coût servant à la régulation et à la surveillance de processus industriels et agricoles complexes. Cette technologie permet aux usines et aux fermes de mesurer toute une gamme de variables – allant de la consommation d’énergie aux niveaux de pollution, en passant par l’efficience de la production – et d’apporter immédiatement les ajustements voulus.

À LIRE ÉGALEMENT
 
Eutech Cybernetics
Singapour, Malaysie, Dubai, Inde, Sri Lanka
 
Innovation, politique et science
Le CRDI a toujours soutenu des travaux de recherche portant sur les politiques en matière de S-T et d'innovation.
 
Bibliothèque numérique du CRDI
Extrants de recherche

Tout a commencé avec le thé. Au début des années 1990, le chimiste Hari Gunasingham s’est servi de la subvention que lui avait accordée le CRDI pour mettre au point des logiciels et des technologies de détection connexes en vue d’améliorer la production du thé dans son pays natal. M. Gunasingham estime que, puisqu’il est Sri Lankais, il s’y connaît un peu en ce qui concerne l’industrie du thé. À ses yeux, le Sri Lanka était l’endroit tout désigné pour appliquer une technologie de pointe à un secteur traditionnel.

Dans les quelque 600 plantations du pays, un équipement désuet et des processus de production établis depuis longtemps étaient sources de gaspillage, de dépassements de coûts et de dommages à l’environnement. Comme le souligne M. Gunasingham, SynapseMD, le logiciel dont il est le créateur, optimise la production grâce à la surveillance de la température. En assurant une combustion plus efficace, ajoute-t-il, on utilise moins d’arbres et on réduit la pollution de l’air.

En 1996, le ministre du Commerce international du Canada a remis un certificat de reconnaissance à Hari Gunasingham pour souligner sa contribution à l’avancement de la science, des affaires et du développement durable. Le chimiste a profité de l’occasion pour remettre au CRDI un chèque de 20 000 $ représentant les redevances tirées de la vente du logiciel SynapseMD.

Son entreprise, Eutech Cybernetics, dont le siège est situé à Singapour, a poursuivi ses efforts en vue d’améliorer ses logiciels de surveillance des processus et de les rendre abordables pour les petites entreprises. Eutech Cybernetics est aujourd’hui un fournisseur mondial de solutions d’affaires englobant notamment la gestion des immeubles, la gestion du flux des travaux, la publication sur le Web et les systèmes d’information des hôpitaux.
 

 

DES EFFETS DURABLES > TECHNOLOGIES APPROPRIÉES