Une nouvelle conception des dépenses « astronomiques » en Amérique latine et dans les Caraïbes

October 24, 2012

Image
Mexican family

Richard Lord

Depuis 2012, l’établissement d’une couverture santé universelle est bel et bien en voie de se concrétiser au Mexique. Il aura fallu moins de dix ans pour que chaque Mexicain soit protégé par le Seguro Popular, un régime d’assurance-maladie national public mis sur pied en 2003. Celui-ci offre des services de santé et une protection financière à plus de 50 millions de Mexicains qui n’étaient pas assurés auparavant.

Pendant près d’une décennie, un programme de recherche a éclairé la conception, la mise en oeuvre et le suivi du Seguro Popular. Selon la directrice de recherche, Felicia Knaul, c’est la documentation des effets aggravants des petites dépenses liées à la santé sur la pauvreté qui a fourni aux dirigeants politiques les données probantes dont ils avaient besoin pour s’engager sur le chemin de la réforme.

« La recherche a changé notre conception de ce qui est une dépense astronomique, affirme Mme Knaul. Prenons l’exemple d’une personne qui ne touche que le salaire minimum et qui se situe sur le seuil de la pauvreté. Si deux de ses enfants contractent une infection à la gorge, il peut rapidement devenir très coûteux pour elle de s’absenter du travail quelques jours, de s’acquitter des frais de visite chez le médecin et d’acheter des antibiotiques. Dans certains cas, toutes ces dépenses atteignent 30 %, voire plus, du revenu familial. »

Pour soutenir et approfondir de telles recherches relatives à l’équité et au financement des systèmes de santé, lesquelles s’avèrent pertinentes au regard des politiques, le CRDI a appuyé, de 2007 à 2011, un projet réunissant sept pays dirigé par la Fundación Mexicana para la Salud. Ce projet est par la suite devenu le réseau régional Latin American Research Network on Equity and Health Systems (LANET-EHS), qui rassemble 12 pays. Par l’entremise de ce réseau, des équipes établies dans différents pays ont pu collaborer et apprendre les unes des autres, mettre en commun des données probantes et des méthodologies et réaliser des recherches comparatives transnationales. La Colombie et la République dominicaine comptent parmi les pays où les débats en cours sur l’assurance-maladie sont alimentés en partie par les données probantes ayant émané du réseau LANET-EHS.

Le réseau a diffusé ses constatations sur les dépenses en santé des ménages et la justice en matière de financement de la santé dans des énoncés de politique et des documents de recherche qui ont été publiés dans The Lancet et dans la revue Salud Pública de México. Ces constatations feront aussi l’objet d’un ouvrage que publiera prochainement la Harvard University Press.

« La recherche a changé notre conception de ce qui est une dépense astronomique. » [traduction]

Felicia-Knaul-Co-leader-GNHE.jpg

Felicia Knaul, directrice de la Global Equity Initiative de Harvard et économiste principale à la Fondation mexicaine de la santé, codirige le Réseau mondial pour l’équité en santé, qui reçoit l’appui du CRDI.