Un système d'avant-garde rend l'accès à l'information abordable

Image
Division des communications, CRDI
DES EFFETS DURABLES

Des organismes d’une soixantaine de pays se servent encore aujourd’hui d’un système d’avant-garde conçu dans les années 1970 par le CRDI pour emmagasiner, gérer et récupérer des données sur le développement. 

À LIRE ÉGALEMENT
 
MINISIS Inc.
Site qui présente les produits MINISIS
(en anglais)
 
Extrants de recherches relatives à MINISIS

Bien avant l’avènement des ordinateurs personnels et d’Internet, les énormes collections et bases de données des organismes des Nations Unies étaient consultables sous forme numérique par le truchement d’un système appelé ISIS. Par contre, ce système ne pouvant fonctionner qu’au moyen d’ordinateurs centraux valant des millions de dollars, cette information demeurait hors de portée pour la plupart des pays en développement.

Un environnement sans pareil

C’est alors qu’est apparu sur le marché le « mini-ordinateur », un outil suffisamment puissant pour soutenir ISIS que l’on pouvait se procurer pour environ le tiers du coût d’un ordinateur central. Une équipe d’informaticiens du CRDI a mis au point un système novateur pour micro-ordinateur pouvant accueillir des données transférées directement d’ISIS – d’où son nom de MINISIS.

 
Le CRDI offrait un environnement propice à la conception d’un tel système, car il s’était doté d’un programme voué à mettre l’information au service du développement, rappelle Faye Daneliuk, qui dirigeait l’équipe. Les idées sur lesquelles l’équipe s’est appuyée alors servent encore de nos jours lorsqu’il s’agit de soutenir n’importe quel genre de système informatique, précise-t-elle.

Des répercussions toujours plus importantes

En 1999, le CRDI a vendu le système MINISIS à une entreprise canadienne nouvellement créée, MINISIS Inc. Que l’entreprise « veill[e] à poursuivre le travail novateur de MINISIS et à conserver son excellente réputation au Canada et à l’étranger » était l’une des conditions de la vente.

La nouvelle entreprise a tenu parole.

Notamment en faisant don de solutions gratuites et à rabais d’une valeur de plus de 3 millions de dollars un peu partout sur la planète au cours des dernières années, comme l’indique son PDG, Christopher Burcsik. Les technologies produites par MINISIS ont maintenant plus que jamais d’importantes répercussions, ajoute-t-il.