Sur la scène mondiale

Image
Kelly Haggart

Dans le cadre des travaux appuyés par le réseau, Lu Ming a évalué le rôle du « capital social », notamment de l’entraide et de la participation citoyenne, quand il s’agit d’aider les ménages ruraux à composer avec les catastrophes naturelles durant la transition à une économie de marché.

CRDI
John Knight

En juillet 2008, il a été invité à présenter ses travaux à l’occasion d’une conférence de la London School of Economics sur la montée en puissance de la Chine et de l’Inde. Sa communication avait été retenue parmi plus d’une centaine de textes soumis par des spécialistes des plus grandes universités du monde.

La communication de Lu Ming paraîtra aussi dans un numéro à venir de CESifo Economic Studies, une publication de l’un des organismes de recherche économique les plus prestigieux d’Europe. Deux textes d’autres membres du réseau doivent aussi paraître dans le même numéro spécial, qui porte sur les inégalités en Chine — l’un est rédigé conjointement par le coordonnateur Li Shi et le jeune chercheur Deng Quheng, et l’autre, par le coordonnateur John Whalley et le mentor Yue Ximing, de l’Université Renmin, à Beijing.

CRDI
Cai Fang

Lu Ming ne tarit pas d’éloges à l’égard de ses mentors — Cai Fang, directeur de l’Institute of Population and Labour Economics de la Chinese Academy of Social Sciences, et John Knight, éminent économiste du développement de l’Université d’Oxford.

Lu Ming affirme qu’ils ont formulé des observations vraiment utiles sur ses travaux. Il a d’ailleurs ajouté à sa communication une section qu’il qualifie de « vérification de la robustesse », qui avait pour but de répondre aux questions soulevées par ses mentors.

Pour en savoir plus sur cette fructueuse collaboration Canada-Chine