Résoudre le problème de l’emploi des jeunes en Afrique

Image
un groupe de jeunes Africains

JESSICA LEA / DFID

Emploi et croissance

L’emploi des jeunes est l’un des défis les plus pressants auxquels est confrontée l’Afrique subsaharienne. L’ONU estime que le groupe des jeunes de 15 à 24 ans augmentera d’environ six millions par année au cours de la prochaine décennie; d’ici 2050, l’âge médian sera à peine de 24 ans. La plupart des jeunes de la région occupent des emploi​s peu rémunérés et peu productifs, et l’agriculture de subsistance continue d’occuper une place prépondérante dans de nombreuses économies. Il s’avère essentiel d’améliorer les perspectives de cette génération, compte tenu des bénéfices potentiels qu’un « dividende de la jeunesse » pourrait apporter au continent, si on offre aux jeunes les compétences et les occasions de contribuer de façon significative à la croissance et au bien-être.

En partenariat avec la Fondation MasterCard, le CRDI a commandé en 2015 une série de documents d’information pour mettre en lumière le problème crucial de l’emploi des jeunes en Afrique subsaharienne. Ces travaux visent à documenter de nouveaux domaines de recherche, de façon à établir une base de données probantes favorisant des solutions pratiques et pertinentes pour les politiques. Les documents comprennent un survol régional et des études sur certains pays en particulier.

L’emploi des jeunes en Afrique subsaharienne : bilan des lacunes dans les données et les connaissances

Ce document présente une vue d’ensemble du problème de l’emploi des jeunes en Afrique subsaharienne. Il offre un aperçu de la situation globale sur le plan économique et de l’emploi dans la région et fait le bilan de ce que l’on sait – et de ce qu’on ne sait pas – au sujet de l’emploi des jeunes. Il résume les interventions existantes visant à accroître les possibilités d’emploi et de subsistance des jeunes Africains, et désigne les recherches qui permettraient de combler les lacunes sur le plan des connaissances pertinentes pour les politiques.

Ce document d’orientation fait partie d’une série commandée conjointement par le Centre de recherches pour le développement international du Canada et la Fondation MasterCard.

 

Lien connexe :