Renforcer les systèmes de santé en Afrique

June 24, 2015

Image
Un agent de santé communautaire administre un traitement à un enfant

Un agent de santé communautaire administre un traitement à un enfant dans le sud-ouest de l’Ouganda

Les chercheurs de l’Initiative sur les systèmes de santé en Afrique (ISSA) ont découvert plusieurs moyens de renforcer les systèmes de santé en Afrique subsaharienne. Les systèmes de santé qui sont faibles entraînent une charge élevée de maladies évitables et traitables, en particulier dans les zones rurales. On a besoin de systèmes de santé forts afin d’offrir un accès adéquat à des soins de santé de qualité.

Il y a plusieurs difficultés à surmonter pour renforcer les systèmes de santé, telles que le manque de personnel et les inégalités d’accès aux soins. Dix équipes de recherche ont concentré leurs efforts sur les agents de santé de première ligne et les systèmes d’information sur la santé. À l’aide de diverses études et interventions, ces chercheurs avaient pour but d’améliorer l’accès aux soins de santé pour les personnes les plus vulnérables, en particulier les mères et les enfants.

Améliorer les soins de santé dans les zones rurales

Les zones rurales sont confrontées à des difficultés particulières, en plus d’un manque de personnel médical. Au Burkina Faso, les chercheurs ont découvert que le recrutement régional favorisait l’emploi de davantage d’infirmières et de sages-femmes dans les régions éloignées. Il est donc important d’employer de nouvelles méthodes de recrutement et de conservation du personnel de manière à renforcer la dotation dans les zones rurales.

Les études menées en Ouganda ont révélé que la formation des agents de santé communautaires sur les maladies courantes de l’enfance, comme le paludisme et la diarrhée, permettait d’accroître le nombre d’enfants traités. Ce processus de délégation des tâches à des agents moins spécialisés est prometteur pour l’amélioration de l’accès aux soins.

Renforcer les systèmes d’information en matière de santé

Les technologies de l’information peuvent être utiles afin d’améliorer la qualité des soins de santé. En Ouganda par exemple, les chercheurs ont constaté que les technologies mobiles ont aidé les agents de santé communautaires des zones rurales à recueillir des renseignements sur les patients et à les relier aux systèmes d’information sur la santé de l’établissement principal.

La télémédecine, étudiée par les chercheurs dans des pays francophones d’Afrique, a contribué à réduire les décisions erronées dans les zones rurales, à accroître le nombre de consultations et à réduire le coût pour les patients.

La composante de recherche de l’Initiative sur les systèmes de santé en Afrique a été effectuée de 2008 à 2014. Elle a aidé des équipes codirigées par un chercheur africain et un décideur africain, avec l’appui de chercheurs canadiens. Ce programme faisait partie de l’Initiative de recherche en santé mondiale (IRSM). Il était cofinancé par le CRDI, les Instituts de recherche en santé du Canada, Santé Canada et le ministère des Affaires mondiales Canada (AMC).

Pour en savoir plus :