Réduire la violence chez les jeunes en Côte d’Ivoire

October 13, 2016

Image
Une personne tient dans ses mains des cartouches de fusil

Nations Unies

HISTOIRE À SUCCÈS | VILLES SÛRES ET INCLUSIVES

Une recherche de l’Université Alassane Ouattara révèle comment les jeunes de la Côte d’Ivoire sont devenus victimes et auteurs de crimes violents et recommande des mesures pour leur offrir un meilleur avenir.

La Côte d’Ivoire compte de nombreux jeunes. Pour les 38 % de la population qui ont 14 ans et moins, la vie est faite de conflits politiques, de pauvreté et de perspectives d’emploi peu nombreuses.

De nouvelles formes de violence criminelle sont apparues dans la foulée de la guerre civile et des crises politiques successives, particulièrement dans les villes de l’Ouest du pays. S’attaquer aux causes de cette violence et trouver des solutions de rechange pour les jeunes Ivoiriens demeurent des défis importants.

Apprenez-en davantage sur la violence chez les jeunes en Côte d’Ivoire (PDF, 150 Ko) et et sur l’initiative Villes sûres et inclusives.

Retourner à la page principale, Données probantes pour la réduction de la violence urbaine