Réduire la pauvreté dans les montagnes de l’Atlas

April 20, 2016

Image
couvercle poêle à bois

Le bois est une ressource rare en Afrique du Nord. Cependant, il est couramment utilisé comme combustible, dans les régions rurales, pour faire cuire le pain dans un four traditionnel. Les ménages ruraux peuvent faire brûler plus d’une tonne de bois de chauffage par année, risquant ainsi de déboiser les forêts.

En collaboration avec des fabricants locaux, des chercheurs de Tunisie ont fabriqué et distribué des couvercles métalliques pour les fours. Ces objets, qui empêchent la chaleur de s’échapper, réduisent la quantité de bois nécessaire à l’utilisation du four. Par conséquent, la quantité d’énergie nécessaire à la cuisson est réduite de 50 %, et les ménages économisent en moyenne 600 kilogrammes de bois de chauffage par année.

Des chercheurs ont également déterminé qu’il était possible, à la suite des travaux d’élagage du pin, d’utiliser les branches restantes qui accentuaient le risque d’incendie forestier. L’autorité forestière de la Tunisie s’est mise à embaucher des résidents locaux pour effectuer des travaux d’élagage. Ces travailleurs pouvaient utiliser les copeaux de branches comme bois de chauffage et favorisaient la préservation de la forêt.

Le diss est un autre trésor caché qui pousse dans les montagnes de l’Atlas. Cette graminée vivace de grande taille sert à fabriquer des tapis et d’autres objets artisanaux. Des chercheurs ont collaboré avec des résidents locaux de la Tunisie rurale à la fabrication de parasols pour créer l’ombre tant recherchée. Ces objets, qui étaient vendus près d’hôtels de la région du Sahel et du Cap Bon, ont permis à certaines familles d’augmenter leurs revenus de 12 %.