Recherche pour le développement — Vietnam

Image
Division des communications, CRDI
LES PAYS EN TRANSITION
Le Vietnam a entrepris une ambitieuse transition d’un caractère singulier : il a tenté de transformer l’économie du pays par le biais de la libéralisation du marché, sans modifier pour autant sa structure politique centralisée.

L’expression Doi Moi (en gros, « reconstruction») a été adoptée en 1986 pour décrire un ensemble de politiques conçues pour favoriser un « socialisme de marché » grâce à d’importantes mesures de libre entreprise, tout en préservant la primauté politique et le pouvoir de gouverner du Parti communiste.

La démarche est apparue au départ comme une remarquable ouverture vers l’extérieur pour le Vietnam, si bien que le CRDI a décidé d’examiner s’il lui serait possible de soutenir la recherche pour le développement dans ce nouveau contexte. Un examen attentif des données et la consultation de chercheurs vietnamiens et de représentants du gouvernement ont révélé que le contexte présentait d’indéniables défis, et de remarquables possibilités.

Les projets de la première heure, mis de l’avant avec la dynamique collaboration du gouvernement vietnamien, se sont par la suite transformés en relations de recherche permanentes et fructueuses

Télécharger le PDF : Vietnam