Mobiliser les canadiens pour accroître l’ impact

Image
Division des communications, CRDI

Une collaboration accrue, des solutions audacieuses

Les partenariats contribuent également à l’efficacité du CRDI, car ils élargissent la portée de ses travaux et aident à faire passer certaines activités à grande échelle. Ces collaborations ont pour but des découvertes reconnues mondialement et des sociétés en meilleure santé, plus prospères et plus équitables.
 
CRDI / Mark Loewen

Permettre la rencontre des plus brillants cerveaux

 
Parmi les activités de collaboration lancées en 2008–2009, il convient de souligner l’Initiative internationale des chaires de recherche. Il s’agit d’une initiative menée conjointement par le CRDI et le Programme des chaires de recherche du Canada. Huit éminents scientifiques provenant de pays en développement ont été choisis pour réaliser un programme quinquennal de recherche et de formation de concert avec des titulaires d’une chaire de recherche du Canada. Comme chaque équipe ainsi formée recevra une subvention pouvant aller jusqu’à un million de dollars, les titulaires des chaires de recherche du CRDI disposeront des fonds voulus pour recruter des étudiants des cycles supérieurs, attirer des chercheurs de niveau postdoctoral et se procurer le matériel de laboratoire nécessaire pour mener des recherches de pointe sur des sujets d’intérêt commun tels que la gestion des pêches, la nutrition infantile et les communications sans fil (voir page 34).
 
L’Initiative de recherche en santé mondiale (IRSM), lancée en 2001, réunit elle aussi le savoir, l’expérience et les ressources de cinq grands partenaires : Santé Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada, l’Agence canadienne de développement international, le CRDI et l’Agence de la santé publique du Canada, qui s’est jointe au partenariat au cours de l’exercice. L’objectif : trouver des solutions concrètes aux problèmes reliés à la santé et aux services de santé dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire.
 
Le programme phare de l’IRSM, le Programme de partenariat Teasdale-Corti de recherche en santé mondiale, appuie 14 équipes composées de chercheurs canadiens et de chercheurs de pays en développement. À titre d’exemple, des chercheurs du Burkina Faso, du Mali et du Canada examinent les délais de traitement dans les urgences d’obstétrique, dans le cadre d’une étude sur l’accès des populations vulnérables aux services de santé. Le projet s’attaque à l’une des pires inégalités en matière de santé sur la planète : le risque de décès résultant de complications associées à la grossesse, qui est de un sur 16 pour les femmes d’Afrique subsaharienne (comparativement à un sur 2 800 pour celles des pays riches).
 
Au cours de l’exercice écoulé, le Programme Teasdale-Corti a accordé des bourses de leadership en santé mondiale à 13 chercheurs exceptionnels provenant de 12 pays, ce qui leur permet de suivre des programmes de perfectionnement professionnel conçus sur mesure pour eux.
 
Investir dans l’avenir du Canada
 
Tant le Canada que les pays en développement tirent parti de ces collaborations : elles favorisent l’excellence en matière de recherche au Canada et elles aident le Canada à puiser dans un réservoir mondial de talents et d’idées.
 
Le CRDI s’emploie également à stimuler l’intérêt des membres du milieu universitaire et du milieu du développement au Canada et à mettre leurs compétences à contribution. Les petites subventions Citoyens du monde, notamment, permettent à des organismes canadiens d’aborder, dans une perspective mondiale, des questions touchant à la justice sociale et économique, à la protection de l’environnement, à la participation, à la paix et à la sécurité, ainsi qu’aux droits de la personne. Octroyées depuis 15 ans, ces subventions témoignent de l’engagement du Centre envers des organismes qui s’efforcent de sensibiliser les Canadiens à des problèmes qui préoccupent à la fois le Canada et des pays à plus faible revenu et qui exigent une collaboration Nord-Sud pour arriver à des solutions efficaces.
 
CRDI  / Mark Loewen

S’assurer le concours des bailleurs de fonds

 
Le CRDI conclut également des accords de financement avec d’autres bailleurs de fonds (fondations, organismes d’aide multilatérale, ministères du gouvernement du Canada ou d’autres pays, établissements d’enseignement et organisations non gouvernementales) afin d’accroître les ressources consacrées à la recherche appliquée dans les pays en développement. Par exemple, le Centre s’est associé à la FondationWilliam et Flora Hewlett et à la Fondation Bill et Melinda Gates pour lancer l’Initiative Think tank, dotée de 90 millions USD sur une période de dix ans, dans le but d’aider les instituts indépendants qui effectuent des recherches sur les politiques dans les pays en développement à tisser des liens entre eux. Un premier groupe de 24 instituts d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique de l’Est ont été retenus; ils recevront un financement de base à long terme, qui leur permettra de recruter et de garder des chercheurs de haut niveau et qui viendra améliorer la qualité des recherches et, de façon générale, bonifier la gestion et la gouvernance.
 
En 2008–2009, le CRDI a collaboré avec 24 bailleurs de fonds, dont cinq canadiens. Le financement provenant de partenaires canadiens s’est chiffré à 26,7 millions de dollars. L’ACDI demeure le principal partenaire du CRDI au Canada.