Mise à l’échelle : Expansion de l’impact des innovations en matière de sécurité alimentaire et de nutrition

October 11, 2016

Image
des femmes fermiers

IDRC / Bartay

COLLECTION : UN AVENIR OÙ RÈGNE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

Le CRDI investit dans des projets de recherche appliqués pour élaborer et mettre à l’essai des solutions novatrices en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. Notre approche s’appuie sur trois objectifs :

  • Accroître la production alimentaire
  • Augmenter les revenus des familles d’agriculteurs
  • Améliorer la nutrition dans l’ensemble des pays du Sud

En collaboration avec ses partenaires, le CRDI diffuse à grande échelle des solutions ayant fait leurs preuves en matière de sécurité alimentaire et de nutrition, afin de venir en aide à des millions de personnes. Ces solutions consistent en des produits, des technologies, des méthodes et des pratiques ayant le potentiel d’accroître la disponibilité de la nourriture et l’accès à cette dernière ainsi que d’optimiser son utilisation. Les solutions éprouvées comprennent entre autres des vaccins pour les animaux, des pratiques agricoles adaptées aux changements climatiques, des semences améliorées, et des technologies après récolte. Le CRDI appuie les recherches qui permettront de déployer et de faciliter l’adoption de plus de 60 solutions de ce genre.

Renforcer l’autonomisation des femmes

Dans de nombreux pays en développement, près de la moitié de la main-d’oeuvre agricole est composée de femmes et de filles; pourtant, elles représentent plus de 60 % des personnes sous-alimentées dans le monde. Le programme Agriculture et sécurité alimentaire renforce les connaissances sur les approches de recherche tenant compte des sexospécificités et appuie les pratiques durables en matière de sécurité alimentaire pour les petites exploitantes agricoles. Un grand nombre des solutions mises à l’essai sont axées spécifiquement sur la réduction de la charge de travail des femmes ou sur l’amélioration des régimes alimentaires et des revenus familiaux.

Quelques histoires de réussites

Établissement d’un secteur de pêche et d’aquacultures fructueux en Bolivie

En Amazonie bolivienne, des pêcheurs, hommes et femmes, adoptent des pratiques durables en matière d’aquaculture et de pêcherie. Des chercheurs ont collaboré avec les pêcheurs locaux, les institutions financières et les responsables des politiques pour élaborer des règlements, augmenter la production de façon durable, et accroître les revenus de milliers d’hommes et de femmes par l’intermédiaire de la chaîne de valeur du poisson.

Réduire les obstacles à la production et à la consommation du petit mil en Inde

La production commerciale locale de décortiqueurs de petits mils rend cet équipement post-récolte accessible dans les petites régions de l’Inde qui produisent du mil. Des chercheurs mettent à l’essai différentes techniques d’incubation ainsi que des méthodes liées à l’octroi de licences et à la mise en marché afin de rendre cet outil plus accessible. Grâce au décortiqueur, les femmes décortiquent les mils beaucoup plus rapidement (gain d’efficacité de 70 à 90 %).

Produire plus de yogourt en Afrique au moyen de bactéries lyophilisées

Dans les zones rurales au Kenya et en Ouganda, un produit prémélangé pour préparer le yogourt dans des cuisines communautaires est au coeur de l’accroissement de la production de yogourt à petite échelle. Des centres distribuent le produit prémélangé et font la collecte du yogourt préparé par des femmes entrepreneures. Ce réseau de distribution augmente la production et la consommation locales d’aliments fermentés nutritifs

Des boutiques « Farm Shops » apportent des profits aux agriculteurs du Kenya

Farm Shop est un modèle de franchise social au Kenya dont le mandat est de faire en sorte que les agriculteurs aient accès en temps opportun aux semences, aux engrais et aux outils dont ils ont besoin pour doubler ou tripler le rendement de leurs cultures. D’ici 2018, l’entreprise, qui compte 55 franchises servant 25 000 clients au Kenya, aura 150 franchises qui viendront en aide à quelque 375 000 petits exploitants agricoles.
 

Des fèves précuites afin d’accroître la sécurité alimentaire au Kenya et en Ouganda

Les fèves précuites sont un nouveau produit abordable et à cuisson rapide qui augmentent la consommation de légumineuses nutritives. Du fait de la demande accrue pour les fèves précuites, un marché lucratif s’ouvre à 7 500 producteurs de fèves, créant ainsi des emplois pour les femmes, les hommes et les jeunes dans le domaine de la transformation et de la distribution.

Retourner à la page principale, Un avenir où règne la sécurité alimentaire