Mettre l’information à la portée du personnel infirmier – Glenville Daniel

Image
Division des communications, CRDI
Un programme canadien fournit des outils pour améliorer la qualité des soins dans les hôpitaux des Caraïbes.
  
Le personnel enseignant et les étudiants en sciences infirmières des Caraïbes pourraient bientôt participer à des échanges avec leurs homologues de la Saskatchewan. Et, pour la première fois, l’Association des infirmières et infirmiers du Canada a ouvert son portail Internet, INF-Fusion, au personnel infirmier des Caraïbes.  
 
Ce sont là deux des incidences d’un projet de recherche appuyé par le CRDI en vue d’améliorer la qualité des soins dans les hôpitaux des Caraïbes.Le personnel infirmier aura accès à de l’information médicale et à des documents de formation grâce à des réseaux sans fil dans les hôpitaux et à des assistants numériques personnels (ANP).
CRDI
À Saint-Kitts-et-Nevis, un projet financé par le CRDI et reposant sur l’utilisation d’assistants numériques personnels aide le personnel infirmier à avoir accès à de l’information et à offrir de meilleurs soins.

Ce projet est administré par le College of Nursing de l’Université de la Saskatchewan, à Regina.Hazel Roberts, du ministère de la Santé de Saint-Kittset- Nevis, et Glenville Daniel, consultant en technologies de l’information (TI), dirigent le projet dans ce pays. Selon Mme Roberts, le projet n’aurait pu voir le jour sans l’aide du CRDI, qui s’est montré très souple.  

 
ICI, le manque d’outils fondés sur les TI est un gros problème en milieu de travail. Lors de la reconstruction de notre hôpital, en 2003, on a omis d’installer les câbles réseau nécessaires, ce qui m’a obligé à créer de toutes pièces un réseau sans fil.  
 
Ce projet pilote permettra de déterminer quelle devrait être la nouvelle norme en matière de technologies de l’information et de la communication dans la pratique clinique. On cherche à établir comment les ANP peuvent influer sur la prestation des soins infirmiers aux malades atteints de diabète, d’hypertension et de VIH.  

Dix-sept membres du personnel infirmier ont reçu un ANP contenant des logiciels médicaux (dont un dictionnaire médical et un guide de consultation en cinq minutes) et ont accès au réseau sans fil. Treize autres infirmières et infirmiers qui n’ont pas reçu d’ANP sont également suivis.

  
CRDI
Glenville Daniel

Un accueil enthousiaste

  
Les membres du personnel infirmier trouvent l’ANP utile, car il leur permet d’avoir accès plus rapidement à l’information. Nous avons même constaté que certains utilisaient leur ANP à des fins didactiques, par exemple pour expliquer à un malade un acte médical particulier, ce que nous n’avions pas prévu.  

J’ai hâte aussi qu’on ait terminé la mise en place d’un système d’information sur la santé dans l’île. Le service des TI du gouvernement est en train de le mettre au point : nous sommes en rapport avec lui et nous lui communiquons nos suggestions.

Déjà une grande réussite, ce projet est révolutionnaire car il permet au personnel infirmier d’avoir accès à l’information dans le cadre de sa pratique clinique et il aura des répercussions sur tous les habitants des Caraïbes, peu importe où ils se trouvent.