L’instabilité financière et les enseignements à tirer des pays émergents

Image
Hélène Mayrand

José María Fanelli (CEDES) : Cet article présente quelques recommandations clés pour protéger l’économie mondiale afin d’éviter une dépression mondiale pénible, selon les résultats d’un projet de recherche financé par le CRDI sur l’architecture financière internationale, la volatilité macroéconomique et les institutions.

L’auteur suggère que le maintient de la croissance à la suite de la crise économique mondiale qui a émergée en 2008 dépendra de l’habilité à coordonner des politiques contracycliques avec la réforme de l’architecture financière internationale. De plus, il argumente que le maintient de la croissance dans les pays émergents est essentiel pour éviter le risque d’un effondrement économique mondial. L’auteur recommande que d’urgentes mesures soient entreprises pour rétablir les liquidités et combattre le resserrement du crédit et mettre en place des politiques contracycliques en vue de réduire les risques d’une récession mondiale pénible. La réforme recommandée de l’architecture financière internationale devra permettre aux pays en développement de se doter de la même couverture contre les risques financiers mondiaux même s’ils disposent de réserves moins importantes.

Les résultats complets du projet de recherche sur lequel l’article est fondé sont présentés dans l’ouvrage Macroeconomic Volatility, Institutions and Financial Architectures (José María Fanelli, éditeur, Palgrave Macmillan, 2008).

Télécharger le PDF:  L’instabilité financière et les enseignements à tirer des pays émergents