Les étudiantes et étudiants en écosanté : tisser des liens

Écosystèmes et santé humaine
Le Forum international écosanté (FIE 2008) a réuni la participation d’étudiantes et étudiants et de jeunes chercheuses et chercheurs. L’orientation future de la recherche dépend d’elles et d’eux; par conséquent les Communautés de praticiens en écosanté (CoPES) encouragent les étudiantes et étudiants à « prendre notre place dans l’évolution de l’écosanté et à amener de nouvelles idées, » a dit Mélanie Lemire. Le Forum, a ajouté Sarah Olson, a provoqué « une explosion d’intérêt et [d’excitation] à propos de la recherche » chez les étudiantes et étudiants.

 Il y a déjà beaucoup de façons pour les étudiantes et étudiants de participer aux CoPES, et « cela va augmenter, » a dit Mélanie Lemire. Le CoPES-CAN organise un cours intensif en écosanté pour 20 étudiantes et étudiants chaque été. Le cours fait participer réellement les étudiantes et étudiants au domaine de l’écosanté—la moitié des étudiantes et étudiants qui ont suivi le cours de 2008 ont également participé au FIE 2008.

Le FIE 2008 a fourni l'occasion aux étudiantes et étudiants de tisser des liens entre eux et avec les chercheuses et chercheurs expérimentés—« établissant des connexions horizontales et verticales, » a déclaré Sarah Olson.

Les liens entre les étudiantes et étudiants des différents centres d'enseignement faciliteront les partenariats futurs. Ces liens sont importants aussi pour assurer que les étudiantes et étudiants n’ont pas l’impression d’être les seuls à adopter une démarche interdisciplinaire, a ajouté Sarah Olson. Les étudiantes et étudiants « veulent tisser des liens transdisciplinaires, partager leurs expériences et leurs histoires de recherche. »

La vaste gamme de chercheurs internationaux qui ont participé au Forum écosanté de Mérida a fourni aux étudiantes et étudiants une excellente occasion d'établir des contacts et de déterminer des sources possibles de soutien. « L’application d’une démarche écosanté sur le terrain est inhabituelle et [souvent il n’y a pas de] de ressources pour aider, a dit Mélanie Lemire. Ce fut une expérience incroyable de rencontrer ces gens. »

Sarah Olson, Stéphanie Lemire et d’autres étudiantes et étudiants capturent déjà une partie de l’énergie et de l’excitation générées au Forum. La section étudiante du journal EcoHealth organise une retraite en août 2009.De plus, une nouvelle application de réseautage social appelée Ning, semblable à Facebook, a été personnalisée pour former un réseau écosanté où les étudiantes et étudiants créent des profils, présentent des photos et partagent des renseignements sur leur recherche. Entre autres initiatives futures possibles, des cafés Skype permettront aux étudiantes et étudiants de participer à des conférences téléphoniques.

Les étudiantes et étudiants ont un rôle important à jouer pour faire progresser l'écosanté. Quand vous étudiez, a dit Mélanie Lemire, « vous êtes libre, vous êtes un nouvel esprit—vous pouvez vous exprimer ouvertement avec un peu de naïveté. Si nous voulons amener de nouvelles idées, nous le pouvons. » Sarah Olson était d’accord : « Les étudiantes et étudiants sont en mesure d’explorer de nouvelles façons de communiquer, de faire circuler l’information et de rejoindre de nouveaux(lles) étudiantes et étudiants. Ce sont les étudiantes et étudiants qui sont à l’avant‑garde. »

Sarah Olson
Représentante des étudiantes et étudiants, conseil d’administration de l'International Association for Ecology and Health (EcoHealth)
Aspirante au doctorat en santé de la population et en environnement et ressources, Center for Sustainability and the Global Environment, campus de Madison de l'Université du Wisconsin

Mélanie Lemire
Coordonnatrice, Québec et Maritimes, Communauté de praticiens en approches écosystémiques de la santé du Canada (CoPEH-CAN)
Aspirante au doctorat en sciences de l'environnement, Centre de recherche interdisciplinaire sur la biologie, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE), Université du Québec à Montréal (UQÀM)

International Association for Ecology and Health (EcoHealth)
Canadian Community of Practice in Ecosystem Approaches to Health (CoPEH-CAN)