Le surveillant canadien de l’espionnage numérique, de la démocratie et de la protection de l’Internet

19 décembre 2016
Image
Ron Deibert

Riley Stewart/Munk School

Ron Deibert, directeur du Citizen Lab de l’Université de Toronto qui administre le Cyber Stewards Network, un réseau d’intendance cybernétique qui veut combattre les menaces numériques en Afrique, en Amérique latine, en Asie et au Moyen-Orient.

Par Niki Wilson, Canadian Geographic

Ron Deibert, directeur du Citizen Lab, le chien de garde informatique très vanté de l’Université de Toronto, nous parle de l’importance du Cyber Stewards Network qui contribue à la sécurité numérique dans des pays, surtout en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Cet article fait partie d'une série de reportages sur des projets innovants mis en œuvre dans les pays en développement, compilée dans un blogue réalisé en partenariat avec Canadian Geographic.

Consultez l'article

Visitez le blogue Sur les traces du changement