Le résumé graphique fournit des conseils aux décideurs en vue de réduire la criminalité et la violence

Image
FLACSO
Pourquoi les villes où il existe des conditions d'exclusion sociale similaires présentent-elles des degrés de violence différents ?

Des chercheurs soutenus par le CRDI au Costa Rica et au Salvador répondent à cette question et expliquent comment les solutions qu'ils proposent peuvent réduire les crimes et la violence.

Un document PDF interactif illustre leurs principales constatations et, ce qui est plus important encore, fournit des conseils destinés aux décideurs publics. Voici certains de leurs principaux messages :

  • Ne tenez pas pour acquis que les communautés sont des groupes homogènes qui agissent collectivement. Comme le démontre le résumé graphique, les politiques visant à renforcer la capacité d'une communauté à intervenir face à différents types de violence doivent tenir compte d'un éventail de facteurs qui peuvent participer ou nuire à ces efforts. Par exemple, les structures de leadership et les systèmes de favoritisme politique en place doivent être compris, de même que le rôle des femmes au sein de la communauté.
     
  • Soupesez l'importance des différentes formes de violence. Les constatations de la recherche soulignent le besoin de tenir compte de l'ensemble des types de violence dans les espaces privés et publics – violence conjugale, violence sexospécifique et violence engendrée par les gangs de rue. Ils sont profondément reliés. Pour être efficaces, cependant, les politiques et les interventions doivent viser précisément les divers types de violence.
     
  • Les gangs locaux du Salvador, connus sous le nom de maras, constituent un phénomène paradoxal étant donné qu'ils jouent un rôle de protection tout en constituant une menace. En fonction de leurs découvertes, les chercheurs estiment que les politiques ayant pour but de réduire la criminalité et la violence devraient favoriser la réintégration des anciens membres des maras dans la communauté.
Consultez le résumé graphique (en espagnol et anglais) pour mieux comprendre les conclusions des équipes de recherche au Costa Rica et au Salvador.
 
Lisez le rapport final de recherche (PDF, 2,5 Mo, en espagnol seulement) afin d'en savoir davantage sur les conclusions de l'étude et les recommandations stratégiques connexes.
 
 
Voyez comment le programme Villes sûres et inclusives, financé conjointement par le CRDI et le Department for International Development du Royaume-Uni, appuie la recherche visant à rendre les villes plus sûres dans les pays en développement.