Le projet de cybergouvernement renforce le réseau régional dans les Amériques

22 juin 2016
Image
e-governance project logo

OEA | IDRC

Organisation des États américains

Faisant fond sur le partenariat formé avec le CRDI et l’Organisation des États américains (OEA), qui a donné lieu à l’établissement du Réseau des chefs de file du cybergouvernement en Amérique latine et dans les Caraïbes (Red GEALC) en 2003, le projet Innovation en matière de cybergouvernement dans les Amériques a aidé à renforcer à l’échelle régionale la capacité de produire et de diffuser des données probantes tirées de la recherche. Grâce à des activités ciblées de renforcement des capacités et de diffusion, les intervenants, tant les particuliers que les institutions, peuvent maintenant accéder plus facilement aux résultats de la recherche. Cela a permis de jeter des ponts entre les données probantes pertinentes sur le plan des politiques et les pratiques du gouvernement, ce qui fait que les citoyens jouissent désormais d’un meilleur accès aux services publics.

Dans le numéro de juillet 2012 de son Foro e-Gobierno OEA Boletin (en espagnol), l’OEA a présenté certains des impacts les plus importants du projet. Pour en savoir plus sur le RED GEALC, consulter le site Web du réseau, www.redgealc.org.

Les 26 et 27 novembre 2012, le Costa Rica sera l’hôte de la deuxième réunion ministérielle et de la quatrième réunion des responsables nationaux du cybergouvernement de la région. On y présentera officiellement les impacts et extrants du projet, et les participants tâcheront de convenir d’un plan stratégique échelonné sur deux ans.