Le Prix mondial de l’alimentation est décerné à un ancien boursier du CRDI, Daniel Hillel

26 mai 2016
Image
Daniel Hillel

Daniel Hillel, qui a conçu une méthode novatrice d’irrigation des terres sèches et arides, s’est vu décerner le Prix mondial de l’alimentation 2012. À l’occasion de l’annonce, qui a été faite à Washington, la secrétaire d’État Hillary Clinton a dit de M. Hillel qu’il comprenait le rôle crucial que joue l’eau dans l’agriculture et l’importance d’utiliser chaque goutte de cette précieuse ressource de la manière la plus efficace qui soit.

On connaît Daniel Hillel principalement parce qu’il a démontré les fondements scientifiques de la micro-irrigation, qui consiste à irriguer les cultures très doucement, mais en continu et en des quantités très précises, plutôt que d’inonder les champs de façon cyclique et de les laisser sécher par la suite, ce qui est la façon de faire classique. Cette nouvelle méthode permet de réduire considérablement la quantité d’eau nécessaire pour irriguer les cultures et d’obtenir des cultures plus vigoureuses et de meilleurs rendements et, partant, de nourrir plus de personnes.

M. Hillel est chercheur principal au Center for Climate Systems Research, qui relève de l’Earth Institute de l’Université Columbia, et travaille avec le NASA Goddard Institute for Space Studies. Il a oeuvré par le passé avec de nombreux organismes de développement international et s’était vu octroyer une bourse de recherche du CRDI en 1975. Les résultats de ses travaux ont d’ailleurs été publiés par le CRDI dans la monographie Computer Simulation of Soil-Water Dynamics : A Compendium of Recent Work.