Le Forum offre bien des opportunités et apporte de nouvelles connaissances à la CPE-MOAN

Écosystèmes et santé humaine
Selon les membres de la CPE-MOAN, le fait d’assister au Forum international écosanté 2008 (FIE 2008) a représenté un point tournant dans la vie de leur CPE.

« [Le Forum] était une source de nouvelles idées pour la CPE-MOAN, a déclaré le Dr Iman Nuwayhid. Il a aussi fourni une plate-forme idéale pour établir des réseaux, partager des connaissances, discuter des défis à relever et donner un ordre de priorité aux interventions en matière d’écosanté dans cette région ».

D’après un sondage mené par le Center for Development Services (CDS), un membre de la CPE-MOAN, plus de 90 % des participants de la CPE-MOAN se sont dits très satisfaits du Forum. En assistant au Forum, les membres ciblaient plusieurs objectifs qu’ils estimaient avoir atteints 

  • établir des liens avec les autres CPE;
  • en apprendre davantage sur les récents développements dans le domaine de l’écosanté;
  • augmenter la visibilité de la CPE-MOAN.

Nous n’avons pas seulement partagé nos expériences; nous avons aussi appris des exemples de réussites et de défis relevés ailleurs », a confié le Dr Nuwayhid.

Le Forum a permis de nouer des relations entre les CPE au niveau international. Le Dr Nuwayhid entrevoit une collaboration en matière de recherche conjointe et de développement des capacités à la fois avec la CoPES-AOC (Afrique centrale et de l’Ouest) et avec la CoPEH-TLAC (Substances toxiques en Amérique latine et dans les Caraïbes).

Les participants ont également déclaré que le Forum avait contribué à faire comprendre de manière plus concrète l’aspect scientifique sous-tendant l’approche écosanté. Le fait d’être entouré par des experts en la matière a permis aux praticiens en écosanté de la CPE-MOAN de bénéficier des outils dont ils ont besoin pour faire de meilleures structures scientifiques, éthiques et méthodologiques pour leurs travaux futurs. Les discussions entre la CPE-MOAN et les autres CPE ont engendré certaines idées précises 

  • élaborer des idées de recherches communes et créer une structure centrale d’appariement;
  • partager la documentation existante entre les CPE;
  • planifier des réunions en personne chaque fois que la chose sera possible.

Le Forum a également réussi à attirer de nouveaux membres de CPE-MOAN. Des  contacts avec des journalistes régionaux ont été faits afin de faire connaître le travail de la CPE-MOAN à une audience plus large.

Le Dr Nuwayhid a fait valoir que l’International Association for Ecology and Health est « bien placée pour encourager une discussion élargie sur les défis que doit relever la recherche en écosanté ».

L’Association peut appuyer son réseau d’étudiants déjà à l’œuvre en offrant des bourses et en parrainant des échanges d’étudiants. Selon le Dr Nuwayhid, elle est aussi en mesure de créer une structure de diffusion des rapports dans la région du MOAN. Il croit qu’il’ y a « fossé entre, d’une part, la réalisation des recherches et, d’autre part, la possibilité de diffuser les résultats de ces recherches auprès de différents publics ».

Compte tenu des liens tissés au Forum et de toutes les idées et connaissances qui y ont été rassemblées, la CPE-MOAN s’attend à « récolter le fruit des efforts déployés jusqu’ici pour protéger la santé humaine et l’environnement dans la région du MOAN et, par extension, dans le monde entier ».

Center for Development Services, Egypt
Community of Practice in Ecohealth West and Central Africa (CoPES-AOC)
Community of Practice in Ecohealth Latin America and the Caribbean (CoPEH-TLAC)
International Association for Ecology and Health

Dr Iman Nuwayhid
Facurlté des sciences de la Santé
Université Americaine de Beirut, Beirut, Liban
Coordonnateur, Communauté de pratique en écosanté pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (CPE-MOAN)