La recherche-action participative facilite l’adaptation aux changements climatiques

Image
Adaptation aux changements climatiques en Afrique
Les travaux de recherche menés dans le cadre du programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique (ACCA) ont exploré des moyens d’améliorer la capacité des pays d’Afrique de s’adapter aux changements climatiques d’une façon qui soit bénéfique même aux plus vulnérables. Ces travaux comprenaient un riche portefeuille de recherches sur l’adaptation aux changements climatiques dans le secteur de l’agriculture. La méthodologie privilégiée dans le cadre du programme, la recherche-action participative, s’est avérée fructueuse et a permis de mettre au point et de déployer des solutions d’adaptation novatrices et efficaces. En collaboration avec le Centre pour la recherche forestière internationale (CIFOR), le programme a financé la publication d’un manuel sur l’application de la recherche-action participative aux fins de l’adaptation aux changements climatiques.

Application de la recherche-action participative à l’adaptation aux changements climatiques en Afrique : manuel de référence fait état des enseignements que les chercheurs ont tirés de leur expérience en recherche-action participative et fournit des renseignements utiles destinés aux chercheurs, aux responsables des politiques et aux autres professionnels du développement qui oeuvrent aux initiatives d’adaptation.

Les chercheurs d’ACCA ont également participé à la création d’une série de fiches de renseignements sur des thèmes reliés à l’adaptation aux changements climatiques en agriculture, à savoir :

Le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique par la recherche et le renforcement des capacités a été lancé conjointement par le Centre de recherches pour le développement international, organisme canadien, et le Department for International Development (DFID), du Royaume-Uni, en 2006, et s’est terminé en 2012.