La promotion de l’écosanté au Canada

Image

Participants à la formation en écosanté de 2012 de CoPEH-Canada, qui avait lieu à l’Université de Moncton

Écosystèmes et santé humaine
Depuis le milieu des années 1990, le CRDI fait oeuvre de pionnier en finançant des travaux fondés sur une démarche écosystémique de la santé (écosanté). Les chercheurs en écosanté examinent les liens qui existent entre la santé humaine, la société et la qualité de l’environnement. La recherche en écosanté réunit des intervenants ayant des intérêts, des compétences, des conceptions, des fonctions, des pouvoirs et des responsabilités variés pour s’attaquer à des problèmes complexes.

Les réseaux oeuvrant dans le champ de l’écosanté mettent en commun connaissances et ressources afin d’encourager la collaboration entre chercheurs. La Communauté de pratique canadienne en approches écosystémiques de la santé du Canada (CoPEH-Canada) s’attache à trouver des solutions aux problèmes interreliés touchant la santé humaine, la santé animale et la salubrité des écosystèmes. En savoir plus sur la Communauté de praticiens en écosanté de l’Amérique latine et des Caraïbes (CPE-ALC).

Une « communauté de pratique » est un groupe de personnes partageant une passion et un engagement communs. Ces praticiens apprennent les uns des autres en collaborant entre eux et en échangeant des idées.

Une collaboration pancanadienne

Créée en 2008,
CoPEH-Canada réunit des universitaires, des praticiens et des responsables des politiques de secteurs et disciplines variés. Il souscrit au bilinguisme, au respect des perspectives autochtones et d’une diversité de points de vue canadiens et à l’apport de la science et de la philosophie à la résolution de problèmes concrets en matière d’environnement et de santé.

Ses membres fondateurs, qui venaient de l’Université de Guelph, de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Université du Québec à Montréal, ont été rejoints par des pairs des universités de Calgary, de Moncton et de Toronto, de l’Université du nord de la Colombie-Britannique et de l’Université York ainsi que de l’Institut national de la recherche scientifique. Les partenaires de CoPEH-Canada s’emploient maintenant à mettre sur pied une entente multi-établissements afin d’offrir une  formation en écosanté à travers le pays. Déjà les étudiants peuvent suivre une formation en écosanté accréditée à la School of Health Sciences de l’Université du nord de la Colombie-Britannique.

Les réussites et leur impact

CoPEH-Canada fait progresser la recherche, l’éducation, les politiques et les pratiques en matière d’écosanté, et l’apport de ses membres a été reconnu tant au Canada qu’à l’étranger. Ceux-ci ont
fait connaître l’importance de l’écosanté en obtenant  la reconnaissance des Instituts de recherche en santé du Canada et de l’Initiative des événements marquants liés à la recherche en santé publique et des populations de l’Association canadienne de la santé publique. CoPEH-Canada encourage aussi la prise de décisions fondées sur des données probantes et le dialogue entre les autorités sanitaires et environnementales fédérales et provinciales, les municipalités et les organisations non-gouvernementales.  

Les membres de CoPEH-Canada tiennent des rencontres périodiques et participent activement aux conférences annuelles de l’Association canadienne de la santé publique (voir les programmes des conférences de 2011 et de 2012) et aux conférences internationales biennales de l’International Association for Ecology and Health. En savoir plus sur la conférence EcoHealth de 2012. La conférence Ecohealth de 2014 aura lieu à Montréal et à laquelle participeront des membres de CoPEH-Canada.

La formation et la collaboration en écosanté

Depuis cinq ans, les universités membres de CoPEH-Canada ont organisé tour à tour un cours d’été de deux semaines. Plus de 100 étudiants et professionnels de diverses disciplines (sciences humaines, sciences sociales, sciences de la santé, médecine vétérinaire, sciences naturelles, génie, etc.) l’on suivi à ce jour. Dix d’entre eux ont également reçu des subventions de recherche sur le terrain.
Faites la connaissance des boursiers et apprenez-en davantage sur les projets de recherche qu’ils mènent au Canada et partout dans le monde.

Parallèlement, les membres de CoPEH-Canada ont invité des chercheurs de l’Afrique, de l’Asie, du Moyen-Orient et de l’Amérique latine à concevoir et valider un manuel d’enseignement. Ce dernier est disponible sur leur site Web en français, en anglais et en espagnol. Le manuel comprend des modules de formation à l’écosanté pour les étudiants des cycles supérieurs et les professionnels. Ces modules peuvent être adaptés à différents cadres de formation, qu’il s’agisse d’une conférence ou d’un cours durant toute une session.

En savoir plus