Initiative Villes sûres et inclusive : Un point de départ essentiel pour lutter contre les conditions de fragilité

18 mai 2016

Les demandeurs d'emploi convergent vers les villes pour trouver du travail et, dans bon nombre de pays, les quartiers pauvres s'étendent. Ces villes fragiles, dirigées par des pouvoirs municipaux qui ne sont pas en mesure d'offrir services élémentaires et logement à leurs citoyens – sont de plus en plus à risque de connaître des actes de violence extrême.

Dans une entrevue avec l'Independent Commission on Multilateralism, Jennifer Salahub, du CRDI, partage son savoir-faire sur l'édification de villes sûres et inclusives afin de relever les défis que posent les conditions de fragilité.

Elle affirme que les villes, en tant que moteur de la croissance économique et que principal point de prestation de services, tels que l'assainissement, l'emploi et le transport, sont un point de départ essentiel pour s'attaquer aux facteurs de fragilité, que ce soit au niveau municipal ou national. Les centres urbains donnent également la possibilité d'intervenir et de changer les orientations vers une intensification de la fragilité ou une défaillance totale de l'État.

« Je crois qu'on observe une dégradation des conditions dans toute situation fragile; qu'il s'agit d'une période de transition — et que c'est l'occasion d'apporter des changements à mesure que les structures se reconstruisent », dit-elle. Jennifer Salahub manages IDRC’s Safe and Inclusive Cities initiative

Mme Salahub administre l'initiative Villes sûres et inclusives, un programme de recherche financé conjointement par le CRDI et le Department for International Development du Royaume-Uni. 

Pour lire ou écouter l'entrevue 

Pour en savoir plus sur l'initiative Villes sûres et inclusives du CRDI