Étude sur l’escalade de la violence faite aux femmes en Amérique centrale

August 20, 2012

Ana Carcedo

En Amérique centrale, on assiste à une escalade de la violence faite aux femmes et du nombre de meurtres de femmes (ou femicides). Or, il y a des lacunes sur le plan du signalement. Primo, malgré les efforts déployés par les organisations féministes, les groupes de défense des droits de la personne, les administrations régionales et les organismes de la société civile pour contrer ces crimes, les incidents sont en grande partie non signalés. Secundo, ces crimes ne sont pas clairement identifiés comme des cas de violence faite aux femmes ou des femicides dans les registres juridiques et judiciaires officiels. Le Centro Feminista de Información y Acción a coordonné une étude en collaboration avec Horizons d'amitié dans le but de remédier à ces lacunes et de contribuer à des politiques et à des mesures concrètes visant les femicides dans la région, tant en ce qui a trait à la prévention qu’aux enquêtes, aux poursuites et à la condamnation des coupables. Neuf études de cas ont été présentées aux membres du conseil des ministres de la condition féminine d’Amérique centrale (COMMCA), à divers fonctionnaires et à des représentants de la société civile.

Lire le rapport We will not forget nor will we accept: Femicide in Central America (PDF)
Lire le rapport dans sa version originale (en espagnol)