État d'avancement du projet de rédaction de l’histoire de l’apport intellectuel du CRDI : la parole est aux historiens

Image
les historiens canadiens Ron Harpelle de l’Université Lakehead et Bruce Muirhead de l’Université de Waterloo
Division des communications, CRDI

Au début de 2006, les historiens canadiens Ron Harpelle de l’Université Lakehead et Bruce Muirhead de l’Université de Waterloo ont entrepris des travaux en vue de la rédaction d’un livre relatant l’histoire de l’apport intellectuel du CRDI et de la production de matériel connexe, dont des pages Web et une minisérie documentaire.

Depuis l’été 2008, cet ambitieux projet avance sur plusieurs fronts.

Les historiens ont terminé leurs visites des régions où le CRDI mène son action, et ont bouclé la plupart de leurs entrevues et de leurs recherches. Ils entament à présent la rédaction du texte de l’extrant principal du projet, à savoir le livre. Ils comptent achever la rédaction du manuscrit entre décembre 2008 et février 2009. Ils ont déjà entrepris des négociations auprès d’un éditeur universitaire canadien et pensent pouvoir lancer l’ouvrage au cours de l’année 2010, date qui coïncide avec le 40e anniversaire du CRDI. Le livre sera publié en français et en anglais, et peut-être en espagnol.

Parallèlement, un autre projet avance encore plus vite. Il s’agit de la minisérie documentaire sur la recherche au service du développement et sur le rôle du Canada dans ce domaine. On ne peut évidemment pas aborder un tel sujet sans s’attarder longuement sur l’apport du CRDI. Le tout dernier voyage des historiens, en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest, avait pour but principal de terminer le tournage de la minisérie, qui sera diffusée sur les ondes de TFO, la télévision éducative et culturelle de l’Ontario français. Avant la date butoir de février 2009, les historiens et leurs associés doivent comprimer les centaines d’heures d’enregistrement en six documentaires d’une heure. Ceux-ci aborderont les mêmes sujets couverts dans le livre : le paludisme, l’eau, le développement démocratique, le phénomène des pays BRIC (le développement rapide du Brésil, de la Russie, de l’Inde et de la Chine), les technologies de l’information et de la communication et les sexospécificités.

Enfin, une conférence réunissant des praticiens du développement, des universitaires, des représentants du gouvernement et des responsables des politiques se tiendra les 3 et 4 septembre 2008 au Centre pour l’innovation dans la gouvernance internationale (CIGI), à Waterloo, en Ontario, sous le thème du passé, du présent et de l’avenir de la recherche au service du développement au Canada. Les conférenciers principaux sont 16 chercheurs issus de différentes régions et chacun ayant reçu à un moment donné l’appui du CRDI. Ils aborderont les six sujets couverts dans le livre et dans la minisérie. Leurs communications seront compilées, révisées puis publiées sous forme de livre. Après la conférence, un grand nombre d’entre eux donneront des exposés dans des universités et ailleurs au Canada.

À la fin du mois de juin, les historiens ont pris le temps, malgré leur horaire très chargé, d’accorder une entrevue au CRDI.

Les commentaires de Ron et de Bruce sur les personnes qui les ont le plus marqués pendant leurs recherches (en anglais seulement)

Un des défis auxquels les historiens – qui, rappelons-le, remplissent un contrat pour le CRDI – ont été confrontés a été de produire un récit qui paraisse « nuancé », malgré les éloges quasi unanimes des personnes interviewées à l’égard du Centre.

La réponse de Ron et de Bruce à ce sujet (en anglais seulement)