En Asie, des femmes trouvent un équilibre travail-famille grâce à la technologie

Image
Division des communications, CRDI
DES EFFETS DURABLES
En Asie du Sud-Est, le site Web eHomemakers aide des femmes à gagner un revenu et à mieux équilibrer leur vie professionnelle et leur vie familiale. Il s'agit du seul réseau communautaire de la région à recourir aux technologies de l'information et de la communication pour favoriser le télétravail et l'exploitation de sa propre micro-entreprise à partir de son domicile.
À LIRE ÉGALEMENT

Étude de cas : eHomemakers
Chong Sheau Ching parle de 14 ans de planification, deprogrammation, de gestion et de formation (en anglais)
 
Portrait de chercheure
Chong Sheau Ching plaide en faveur du changement
 
eHomemakers
Le seul réseau communautaire en Asie du Sud-Est à recourir aux TIC pour favoriser le télétravail et l'exploitation de petites entreprises

Il tire ses origines de Mothers for Mothers, un groupe informel que Chong Sheau Ching, fondatrice et directrice générale d'eHomemakers, avait créé en Malaisie en 1998. Avec le soutien du CRDI, ses collègues et elle se sont intéressées aux façons dont les technologies de l'information, du téléphone mobile à Internet, pourraient aider les femmes pauvres et isolées travaillant à domicile.

Le résultat : un site multilingue (chinois, anglais et malais) dont se servent aujourd'hui plus de 17 000 membres pour échanger de l'information, organiser des activités, annoncer leurs produits et services, etc.

Les responsables d'eHomemakers croient qu'en apprenant à exploiter une micro-entreprise, les femmes non seulement contribuent au bien-être de leur famille mais prennent également confiance en elles. C'est là l'objectif que poursuit notamment Salaam Wanita (reconnaissance des femmes), un projet qui permet à des femmes au foyer d'acquérir des compétences techniques et des compétences en affaires. Il soutient, entre autres, la production et la mise en marché de sacs et de paniers aux couleurs vives tissés à partir de revues recyclées. Ces " écopaniers " sont vendus partout dans le monde, par le truchement du site Web d'eHomemakers, de même que dans des salons et marchés. Une artisane révèle que son travail lui rapporte environ 1 000 MYR (310 CAD) par mois, ce qui améliore considérablement sa situation financière.