Création d'une assise d'expertise en adaptation aux changements climatiques en Afrique

20 juin 2016
Image
Evaluating technologies with farmers at a climate change adaptation learning centre in Zimbabwe

IDRC

Adaptation aux changements climatiques en Afrique (ACCA)

De 2006 à 2012, 212 organismes ont participé à des projets de recherche subventionnés par le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique (ACCA), et 89 % d’entre eux étaient des organismes africains. Comme il n’y avait guère d’établissements africains qui se penchaient sur les questions reliées aux changements climatiques avant la création d’ACCA, on estime que c’est là une réalisation importante de ce programme : une solide assise d’expertise africaine en exécution de recherches sur l’adaptation aux changements climatiques et en communication des résultats obtenus. Grâce au financement et au mentorat que leur a offerts ACCA et aux possibilités que le programme leur a données de travailler avec des experts reconnus sur le plan international, ces établissements et les chercheurs qui y oeuvrent jouissent maintenant de la reconnaissance des collectivités et des gouvernements d’Afrique et d’ailleurs, et l’on s’adresse à eux pour obtenir de l’information sur les interventions, les programmes et les politiques en matière d’adaptation.

Liste des établissements qui ont mené les 41 projets de recherche subventionnés par ACCA 

Résultats obtenus

Photo gracieuseté de P. Mapfumo de l’Université du Zimbabwe
Chercheurs et agriculteurs évaluent des technologies à un centre de formation au Zimbabwe.

Le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique par la recherche et le renforcement des capacités a été lancé conjointement par le Centre de recherches pour le développement international, organisme canadien, et le Department for International Development (DFID), du Royaume-Uni, en 2006 et a pris fin en 2012.