Constituer une Assise Solide pour L'innovation

Image
Division des communications, CRDI

Des chercheurs compétents, des établissements solides

Objectif: Le CRDI entend consolider les capacités de recherche locales des pays en développement […] et aider à mobiliser ces capacités.
 
Le renforcement des capacités de recherche et de gestion des établissements des partenaires de recherche du CRDI est un objectif fondamental de la quasi-totalité des activités que soutient le Centre. Pour réaliser cet objectif, le Centre adopte une démarche de travail d’équipe qui met à contribution le personnel des programmes, des communications, de l’évaluation et des finances, afin d’aider les organismes et les chercheurs à enrichir leurs connaissances, à consolider leurs capacités de recherche, à échanger sur leurs constatations et à contribuer au changement. À titre d’exemple, le Centre a lancé en cours d’exercice un coffre à outils destiné aux chercheurs, accessible sur son siteWeb, pour aider les bénéficiaires de ses subventions et son personnel à faire connaître les résultats de la recherche au service du développement de façon plus efficace.
 
Le CRDI aide également les organismes des pays en développement à réaliser leurs objectifs et à assurer leur viabilité, notamment en leur offrant des conseils et de la formation sur des moyens de mobiliser des ressources. C’est ainsi que l’organisme Chaitanya, un pionnier du mouvement des groupes d’entraide en Inde, a réussi à obtenir le financement nécessaire à la construction d’un nouveau centre de formation visant à aider des milliers de femmes vivant en milieu rural dans l’État du Maharashtra à recourir au microcrédit et à d’autres stratégies d’autonomisation pour répondre à leurs besoins économiques et sociaux.
 

 
Le CRDI favorise la recherche de solutions concrètes à des problèmes cernés par les habitants des pays en développement.

Des outils de changement

 
La directrice adjointe de Chaitanya, Kalpana Pant, se souvient d’un atelier organisé par le CRDI qui lui a fait comprendre qu’il était faux de croire que le financement devait provenir uniquement d’organismes subventionnaires; l’organisme a alors décidé d’aller pour la première fois solliciter l’appui de ses nombreux sympathisants. Selon elle, les gens ont donné parce qu’ils étaient convaincus que Chaitanya s’employait à améliorer les choses.

Ainsi, grâce au financement obtenu du Fonds international de développement agricole et de ses sympathisants, Chaitanya a construit le centre de formation et préparé un plan d’activités fondé sur l’autonomie et la diversification des sources de financement. Les employés se sont ensuite employés à régler certains problèmes courants propres aux organismes à but non lucratif. Ils ont, entre autres, cherché des manières d’accroître la transparence et d’améliorer la reddition de comptes, de mieux planifier et évaluer les programmes et de mobiliser des ressources financières et autres. Kalpana Pant souligne que c’est le CRDI qui a fait connaître ces concepts à Chaitanya.

Chaitanya jouit maintenant d’une excellente réputation auprès des organisations non gouvernementales de l’Inde et d’ailleurs pour ce qui est de ses compétences en matière de renforcement organisationnel. L’organisme a lancé le programme Manthan, appuyé par le CRDI, qui a pour but de consolider les capacités d’autres organismes dans l’ensemble de l’État. Au début de 2009, il s’affairait à planifier un atelier régional sur « l’abc de l’obtention de financement », portant sur des compétences essentielles dans un contexte économique difficile. 

Aux yeux du CRDI, une desmeilleures façons de trouver des solutions consiste à rapprocher les gens et les idées de par le monde.

 
Le renforcement des capacités de recherche et l’établissement de réseaux de recherche sont au coeur des efforts qu’il déploie pour soutenir les chercheurs et les innovateurs qui s’emploient à relever des défis dans des domaines clés tels que la santé, la sécurité alimentaire et la croissance partagée.

Des solutions

 
Aux yeux du CRDI, une des meilleures façons de trouver des solutions consiste à rapprocher les gens et les idées de par le monde. La création de réseaux est également un moyen efficace de faire circuler les connaissances au sein d’un vaste éventail de groupes ou entre les régions, et d’accroître ainsi l’impact de la recherche. L’établissement de liens entre les gens et entre les organismes est au coeur de l’action du CRDI, qu’il s’agisse d’appuyer la création d’un réseau composé de dizaines d’instituts ou de favoriser le rapprochement de chercheurs qui se penchent sur un même thème ou visent un même objectif.
 
À l’ère de la mondialisation, la collaboration est devenue essentielle. La professeure Terry Sicular, de l’Université Western Ontario, mentor auprès de jeunes chercheurs membres d’un réseau de recherche sur la pauvreté soutenu par le CRDI en Chine (voir page 30), souligne qu’aujourd’hui, dans le domaine de l’économie, les gens sont de moins en moins isolés et travaillent moins en vase clos. Personne ne sait tout ce qu’il y a à savoir sur une question, de sorte que, de nos jours, les bons travaux se font en collaboration, affirme-t-elle.
 
Des examens externes confirment l’importance du soutien que le CRDI accorde aux établissements et aux réseaux. Ainsi, l’examen externe du programme Pauvreté rurale et environnement effectué en 2008 a permis de constater que ce programme « a énormément contribué à la création, à la transformation et au renforcement de nombreux établissements ». Le Réseau africain pour la pédobiologie et la fertilité des sols (AfNet) et le Community Based Natural Resource Management Learning Institute, du Cambodge, sont cités à titre d’exemples de réseaux appuyés par le CRDI qui ont contribué à mieux cerner les axes de la recherche, à en améliorer la qualité et à en faire connaître les résultats aux responsables des politiques.
 
Dans les pages qui suivent, des chercheurs expliquent comment le soutien du CRDI leur a permis de perfectionner leurs compétences et de renforcer les organismes et les collectivités au sein desquels ils accomplissent leur travail.