Conflit, déplacements et reconstruction après-guerre : le cas de Passaiyoor Est, Sri Lanka

Image

Bateau de pêche entrant dans le port de Passaiyoor

Danesh Jayatilaka, Kopalapillai Amirthalingam and Shiyana Gunasekara

Financés par le CRDI, des chercheurs du Centre international des études ethniques du Sri Lanka analysent les défis de reconstruction et de réinstallation des collectivités dans un contexte d’après-conflit. La guerre cause des pertes aux personnes, aux familles et aux collectivités. Les survivants ont souvent perdu terre, foyer, biens, moyen de subsistance et réseau. Ils ont de la difficulté à obtenir du crédit, des soins de santé, de la formation, des services sanitaires et d’autres services afin de rebâtir leur vie.

Conflict, Displacement and Post-War Recovery: A Community Profile of Passaiyoor East in Jaffna, Sri Lanka, présente les stratégies de reconstruction et de réinstallation après-conflit de la communauté de pêcheurs située dans la ville de Jaffna. Les chercheurs ont montré en quoi les ressources du village (humaines, physiques, naturelles, sociales et financières) ont eu un effet cohésif qui a aidé la collectivité à se reconstruire après la guerre.

Lisez ce document de travail (PDF en anglais, 2.36 MB). Également disponible en tamoul (PDF, 4 Mo)

Apprenez-en davantage sur le projet financé par le CRDI, « Réinstallations involontaires : étude transnationale sur les inégalités et la pauvreté urbaines ».

Renseignez-vous sur la façon dont le CRDI appuie la recherche pour rendre les villes plus sûres dans le cadre de son partenariat Villes sûres et inclusives avec le Department for International Development du Royaume-Uni.