Comment utiliser les TIC pour s’attaquer aux problèmes de santé auxquels font face les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire ?

Image
CRDI
On appelle souvent cybersanté l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les systèmes de santé. L’importance accordée par le CRDI à la fois au renforcement des capacités et à l’influence exercée sur les politiques façonne depuis plus de dix ans les divers projets de recherche en cybersanté qu’il subventionne. Ces projets visent à déterminer s’il est possible d’utiliser les TIC pour s’attaquer aux problèmes de santé auxquels font face les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire, et à trouver les façons de les utiliser et les contextes dans lesquels il est possible de le faire.

Afin d’aider à l’orientation stratégique de ses travaux en cybersanté jusqu’en 2015, le CRDI a commandé une évaluation de ses activités antérieures et des principales tendances dans ce domaine. Cette évaluation a été réalisée d’août 2010 à janvier 2011 par une équipe de consultants spécialistes de la recherche en santé et de l’évaluation, en étroite collaboration avec le personnel et les bénéficiaires de subventions du CRDI et sous la direction de Patricia Mechael.

Les évaluateurs ont examiné 25 projets de cybersanté subventionnés de 2005 à 2010. Près de la moitié de ces projets se sont déroulés en Afrique – où ont eu lieu les premiers travaux en cybersanté soutenus par le CRDI –, le tiers, en Amérique latine et dans les Caraïbes, et les autres, en Asie. Quelques-uns des projets compris dans l’évaluation étaient des réseaux constitués de plusieurs sous-projets. Trois projets étaient d’envergure internationale.

Le CRDI se fondera sur les résultats de cette évaluation pour faire passer son appui à la recherche en cybersanté de l’échelle régionale et l’échelle mondiale, en accordant encore plus d’importance à la gouvernance, à l’équité et au renforcement des systèmes de santé. Les recommandations des évaluateurs aideront le CRDI à faire le point sur ses expériences antérieures et à en tirer des enseignements, à réfléchir aux tendances que l’on observe actuellement au chapitre de la cybersanté et du renforcement des systèmes de santé, et à trouver sa niche dans ce dynamique champ de recherche.

Le présent rapport donne une vue d’ensemble de l’évaluation et fait état des principales constatations, des leçons apprises, des études de cas et des recommandations pouvant être adaptées et appliquées par les organisations non gouvernementales (ONG), les établissements d’enseignement et les organismes bailleurs de fonds oeuvrant à la promotion de la cybersanté dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire.

Lire le Sommaire de l'évaluation