Climate change's impact on Morocco’s northeast coast

April 25, 2016

Image
changements climatiques sur le littoral nord-est du Maroc

La Méditerranée est un endroit du monde ou les effets des changements climatiques se font particulièrement sentir. La côte méditerranéenne du Maroc est d’autant plus vulnérable à ces effets en raison de la plaine de basses terres où s’étend le delta du fleuve Moulouya. Les répercussions des changements climatiques à cet endroit pourraient être catastrophiques compte tenu de l’importance du fleuve sur les plans écologique et économique. En effet, ce fleuve constitue la principale source d’eau dans la région, et l’industrie touristique naissance est un secteur stratégique de l’économie marocaine. On s’attend à ce que l’élévation du niveau de la mer accentue l’érosion des côtes et accroisse les risques d’inondation et de salinisation des eaux souterraines. De plus, la construction de barrages sur le fleuve aux fins de l’irrigation des terres continuera de causer des pénuries de sédiments sur les plages et dans le delta, et les faibles volumes de précipitations accentueront les pressions déjà exercées sur les ressources hydriques.

Des chercheurs ont entrepris une évaluation de la région au cours de laquelle ils ont examiné les tendances en ce qui a trait au climat, de même que la disponibilité de l’eau et la demande d’eau future des principales industries (les industries agricole et touristique). Ils ont découvert que, même si l’on retire les changements climatiques de l’équation, les ressources hydriques actuelles ne suffiront pas à la demande qu’occasionnera la croissance économique. Si l’on tient compte des répercussions attendues des changements climatiques, on peut s’attendre à de graves pénuries d’eau. Il est donc urgent d’adopter des politiques et des stratégies d’adaptation exhaustives en matière de climat.

Lire l’article (PDF) Assessing the regional impacts of climate change on economic sectors in the low-lying coastal zone of Mediterranean east Morocco.

Cet article fait état des résultats d’un projet de recherche subventionné par le truchement du programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique du CRDI. Intitulé Gestion des côtes marocaines : renforcement des capacités d’adaptation aux changements climatiques, le projet a été mené par l’École nationale forestière d’ingénieurs, du Maroc, en collaboration avec plusieurs partenaires, dont le Potsdam Institute for Climate Impact Research. L’article a été publié dans les actes du 10e International Coastal Symposium, parus dans le Journal of Coastal Research en 2009.

Lancé en 2006, le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique par la recherche et le renforcement des capacités est une initiative conjointe du Centre de recherches pour le développement international, du Canada, et du Department for International Development (DFID), du Royaume-Uni.

D’autres résultats de ce projet sont présentés ci-dessous.