Augmentation de l’égalité entre les sexes chez les producteurs de petits mils en Asie du Sud

July 10, 2014

Image
Gender equality among small millet

More than 1,600 women were involved in testing small millet varieties.

La baisse de la production de petits mils est attribuable, entre autres, au fait que leur transformation nécessite de longs et pénibles travaux qui incombent habituellement aux femmes. Le projet Revalorisation des petits mils en Asie du Sud, axé sur les femmes, vise à accroître leur rôle dans la recherche agricole, à alléger leur charge de travail et à améliorer la diversité de l’alimentation. 

L’essai sur le terrain de petites machines agricoles, dont des charrues en fer, des batteuses et des décortiqueurs (qui séparent le grain de son enveloppe), et leur adoption ont contribué à alléger les corvées reliées à la culture et à la transformation des petits mils et à réduire considérablement le temps qu’il faut y consacrer. 

Plus de 1 600 agricultrices ont pris part à l’essai de différentes variétés de petit mil et ont ainsi acquis des compétences en ce qui concerne la sélection des semences, la culture intercalaire, l’ensemencement en lignes et l’utilisation d’engrais. En outre, le projet a permis de sensibiliser plus de 100 000 personnes aux qualités nutritionnelles des aliments à base de petit mil, notamment par des foires alimentaires et des cours portant sur la préparation de recettes.

Des repas à base de petit mil sont maintenant servis au déjeuner dans trois écoles et 13 garderies.

Augmentation de l’égalité entre les sexes chez les producteurs de petits mils en Asie du Sud (PDF, 618 Ko)

Il s’agit de l’une des fiches de la collection Recherche et changement, qui présente certaines des incidences que l’on commence à constater dans la foulée des projets qu’a subventionnés en Asie le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale.