Article sur les sexospécificités et les conflits reliés aux changements climatiques dans les collectivités pastorales du district de Turkana, au Kenya

July 21, 2011

Image

Les changements climatiques ajoutent d’importantes difficultés au regard des moyens de subsistance précaires des collectivités pastorales de l’Afrique de l’Est. À l’heure actuelle, la rareté des ressources attribuable au climat accentue la probabilité qu’éclatent de violents conflits. Les femmes sont souvent le groupe le plus vulnérable à ce type de violence. Il est essentiel de comprendre les catalyseurs des conflits d’ordre environnemental et la façon dont les collectivités pastorales s’adaptent aux changements environnementaux afin d’assurer la sécurité et la viabilité à long terme de ces collectivités.

Pour combler ces lacunes au chapitre des connaissances, des chercheurs ont étudié les conflits reliés au climat parmi les pasteurs du district de Turkana dans le nord-ouest du Kenya. Dans le district de Turkana, des sécheresses récurrentes ont accentué la pauvreté et menacé la viabilité du pastoralisme. Se heurtant à une raréfaction des ressources, bien des personnes se tournent vers les vols à main armée de bétail, qui dégénèrent souvent et entraînent des actes de violence. Ce phénomène a forcé les pasteurs à limiter leurs déplacements, ce qui a eu d’importantes répercussions sur la santé du bétail et sur la qualité du sol. En outre, des collectivités ont diversifié leurs activités de subsistance. Il existe pourtant toujours d’importants obstacles à l’adaptation efficace, en particulier pour les femmes.

Lire l’article « Gender and climate change-induced conflict in pastoral communities: Case study of Turkana in northwestern Kenya », qui est parudans un numéro spécial de l’African Journal of Conflict Resolution sur l’environnement et les conflits, en 2010.

Cet article fait état des résultats des travaux de recherche exécutés dans le cadre du projet Amélioration de l’adaptation aux changements climatiques des pasteurs du nord du Kenya, mené par Intermediate Technology Development Group Ltd. (aussi appelé Practical Action).

 

Lancé en 2006, le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique par la recherche et le renforcement des capacités est une initiative conjointe du Centre de recherches pour le développement international, du Canada, et du Department for International Development (DFID), du Royaume-Uni.

D’autres résultats de ce programme sont présentés ci-dessous.