Article sur les enseignements tirés d’AfricaAdapt au regard de la négociation de l’ouverture

July 22, 2011

Image
Colloque sur les changements climatiques

Des participants au colloque sur les changements climatiques organisé par AfricaAdapt en 2011 échangent des idées.

L’adaptation aux changements climatiques doit être éclairée par différents types de savoir, tant scientifiques qu’ancestraux, provenant de divers champs et disciplines. Or, que se passe-t-il lorsque diverses perspectives fusionnent ? Comment les chercheurs peuvent-ils créer des espaces participatifs et ouverts pour favoriser la mise en commun de l’information pour divers intervenants ? Que signifie au juste l’ouverture pour les parties concernées ? Cet article de Blane Harvey, de l’Institute of Development Studies, aborde ces questions.

Au moyen d’une étude de cas sur AfricaAdapt, une plateforme de collaboration et de communication en matière de changements climatiques subventionnée par le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique, M. Harvey examine les processus propres à la construction de sens dans les réseaux internationaux. Grâce à leurs rapports de collaboration plus ou moins étroits, les intervenants de ces réseaux établissent des définitions communes de notions comme l’ouverture, le développement et la recherche. Ces processus ne sont pas toujours visibles ni débattus ouvertement, et les rapports de pouvoir entre les intervenants influent souvent sur les résultats obtenus.

Par ailleurs, les technologies de la médiation – qu’il s’agisse des technologies de l’information et de la communication (TIC) ou des outils de développement comme le projet – contribuent à façonner la création des espaces participatifs. Bien que les TIC puissent accroître la portée possible d’un réseau, leur utilisation peut aussi, sans que l’on vise une telle fin, exclure certaines collectivités.

Télécharger l’article Negotiating Openness across Science, ICTs, and Participatory Development: Lessons from the AfricaAdapt Network en PDF.

Cet article présente des idées ayant émané de la plateforme de mise en commun des connaissances AfricaAdapt, financée par le truchement du programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique. Créée sous la direction de l’Institute of Development Studies, cette plateforme a récemment été confiée à des partenaires d’Afrique. C’est donc maintenant ENDA-Tiers Monde qui la dirige, en collaboration avec le Forum pour la recherche agricole en Afrique et le Centre de prédictions climatiques et d’action de l’IGAD (organisme d’information sur le climat oeuvrant à l’échelle régionale et ayant son siège à Nairobi, au Kenya).

Cet article est paru dans le numéro du printemps 2011 d’Information Technologies & International Development.

En savoir plus sur AfricaAdapt.

Lancé en 2006, le programme Adaptation aux changements climatiques en Afrique par la recherche et le renforcement des capacités est une initiative conjointe du Centre de recherches pour le développement international, du Canada, et du Department for International Development (DFID), du Royaume-Uni. 

D’autres résultats de ce programme sont présentés ci-dessous.​